Accueil / POLITIQUE / Démission de Petit Gueye de la mairie de Sokone- les étudiants demandent au maire de renoncer à sa décision

Démission de Petit Gueye de la mairie de Sokone- les étudiants demandent au maire de renoncer à sa décision

Le mouvement « I FAMANG » ou « Toi aussi » du département de Foundiougne, a fait face à la presse, hier, pour demander au maire de Sokone de renoncer à sa démission de la tête de l’institution municipale.

Le maire de Sokone, Mamadou Moustapha Gueye, tête de liste départementale de la coalition « Sénégal day dém » aux législatives du 30 juillet, a annoncé avoir décidé de se retirer de la tête du conseil municipal de Sokone suite à la défaite de sa liste dans cette commune de la région de Fatick (ouest). Ainsi, les étudiants du mouvement I FAMANG disent niet à sa décision. « C’est vrai qu’il présenté un programme qu’il jugeait bon pour la commune de Sokone et le département de Foundiougne, et il a perdu partout face à Benno Bokk Yakaar, mais ce n’est pas une raison de vouloir quitter la tête de la mairie », a fait savoir Adama Kéne, suppléant de Mamadou Moustapha Guéye dit Petit aux législatives de 2017 et membre du mouvement. Il ajoute que cela ne veut pas dire que son projet n’a pas convaincu les populations de Sokone, encore moins celles du département, puisqu’il a été élu maire à travers ses projets. Selon lui, à la veille des élections, ledit maire l’avait contacté, lui disant que si jamais il perdait les élections, il allait démissionner. « C’est vrai qu’on le comprend, vu les valeurs qu’il incarne, notamment l’honnêteté, le courage. Nous supplions le Maire, en l’occurrence Petit Gueye, de renoncer à sa décision. Il a tout fait pour nous qui sommes Sokonois. Ce n’est pas aujourd’hui qu’il va détruire cela, on a vraiment besoin de lui », implore le suppléant du maire de Sokone, précisant qu’il a été élu pour un mandat de 5 ans. Il n’a pas perdu la légitimé populaire et, en plus, il a été incontournable dans le département de Foundiougne et en même temp aussi une réalité incontournable dans tout le pays. Il ne doit pas démissionner, il doit continuer ses projets pour le développement du département et du Sénégal en entier.

Pour M. Kéne, ce n’est pas un problème d’authenticité et d’intégrité qui se pose dans le département de Sokone, comme le pense M. Gueye, mais de puissance car la coalition qui l’a battu (BBY) est à la tête du pouvoir. « Nous avons vraiment besoin de lui à la tête de la mairie, vu tout ce qu’il a fait. Il ne peut pas laisser comme ça les projets qu’il a démarrés pour le département », a-t-il déclaré.

Pour mémoire, M. Gueye, a été battu dans son centre de vote de l’école 1 de Léona Sokone, lors des législatives du 30 juillet 2017.

Khady Thiam COLY

À voir aussi

Dialogue politique: Les Sages de l’Apr invite l’opposition à la sagesse

Analysant la situation politique et sociale marquée par la préparation de la journée nationale du …

PSM: « Les retrouvailles Wade-Macky ont été sabotées »

Pape Samba Mboup fait une grosse révélation sur les retrouvailles entre Me Wade et Macky …