Accueil / POLITIQUE / Démission du juge Dème Jean Paul Dias demande à Macky de refuser

Démission du juge Dème Jean Paul Dias demande à Macky de refuser

Le leader du BCG suggère au Président de la République, en tant que chef suprême de la magistrature, de refuser la démission du juge Ibrahima Dème, tout en l’invitant de faire preuve de dépassement.

La démission du juge Ibrahima Dème de la magistrature a provoqué une déferlante de spéculations au sein de la justice et de la classe politique. Jean Paul Dias est sorti de sa réserve pour solliciter d’abord l’intervention du Premier Président de la Cour d’Appel de bloquer la lettre de démission du juge Dème, et ensuite engager un dialogue avec lui afin de l’amener à retirer sa lettre de démission. Dias Père demande également au Médiateur de la République, le ministre Alioune Badara Cissé, de s’impliquer pour résoudre cette crise. L’UMS, dit-il, s’installerait davantage dans son rôle en s’investissant dans la voie de la tentative de conciliation que je viens d’évoquer plus haut. Si l’on ne parvient pas à un arrangement, la Chancellerie, à son tour, de tenter d’arrondir les angles. Si à ce niveau le statu quo demeure, la lettre sera transmise au Président de la République, seule Autorité légale habilitée à accepter ou à refuser la démission puisque c’est lui qui a le pouvoir de nommer les Magistrats (cf Constitution). Ainsi, Jean Paul Dias recommande-t-il à Macky Sall de ne pas se scotcher à la forme de la lettre, de faire preuve de dépassement, de bien réfléchir avant d’accepter cette démission. Mais jusque-là, de l’avis de Dias, le juge Dème n’a pas démissionné. Il s’explique : ‘’le Président de la République doit recueillir l’avis préalable du Conseil Supérieur de la Magistrature, qu’il doit prendre un décret acceptant la démission, qu’il doit y préciser la date à partir de laquelle la démission prendra effet et qu’il doit faire publier ledit décret au Journal Officiel. Si, une seule de ces étapes ou formalités n’est pas correctement respectée, l’acceptation est frappée d’irrégularité. Ce n’est qu’à l’issue de ce processus que l’on pourra dire que le juge Dème a démissionné de la Magistrature.’’ Ce n’est pas encore le cas. En tout cas, précise-t-il, sa « démission » n’est pas actée pour le moment. Pour le moment, il conseille au juge Dème de fuir les interviews et autres sollicitations médiatiques.

M. BA

À voir aussi

Parrainage: Mamadou Talla vise au moins 130.000 signatures

Le ministre de la Formation professionnelle, Mamadou Talla, a été nommé par délégué régional pour …

Campagne parrainage: Cissé Lô fait cavalier seul

Le vice-président de l’Assemblée nationale qui conteste l’équipe de campagne-parrainage mis en place par Macky …