Accueil / POLITIQUE / Démocratie interne au PS : Un baron du parti s’attaque à Tanor et démissionne

Démocratie interne au PS : Un baron du parti s’attaque à Tanor et démissionne

Le renouvellement des instances du Parti socialiste (Ps) en vue du congrès du mois d’octobre a causé la démission du secrétaire général de la première coordination de la commune de Thiès par ailleurs coordonnateur de l’union communale et membre du bureau politique national. En effet, Saliou Magane, puisque c’est de lui qu’il s’agit, reproche au premier secrétaire du PS Ousmane Dieng d’avoir été partial pour avoir reçu ses adversaires à lui en son absence alors qu’ils étaient à la recherche du consensus entre socialistes de la capitale du rail pour le poste de coordonnateur de l’union communale.

Source : Le Matin

« En effet, alors que nous cherchions à trouver un consensus pour parachever les opérations de renouvellement, vous avez reçu des responsables politiques de la commune en mon absence », (…) « celui qui n’écoute qu’une seule cloche n’entend qu’un seul son », (…) « je ne partage pas votre conception de la dévolution du pouvoir dans le parti ». Telle est en substance, la teneur de la lettre que Saliou Magane, qui a intégré le parti en 1972, a adressé à Ousmane Tanor Dieng pour lui signifier par la suite sa démission du parti à cause de son attitude. Cette lettre de Saliou Magane adressée à Ousmane Tanor Dieng confirme-t-elle ce que des « barons » du parti socialiste ( Mamadou Diop, Robert Sagna entre autres) ont toujours soutenu contre Ousmane Tanor Dieng? En tout état de cause, Saliou Magne a soutenu, à travers sa lettre de démission, que sa décision est « irrévocable ». Interpellé sur son devenir politique, M. Magane déclare qu’il a reçu des propositions d’autres partis mais qu’il préfère, pour le moment, prendre du recul avant de prendre une quelconque décision.

Il est à rappeler que Saliou Magane était à la tête de l’union communale depuis 2000 après leur déroute du 19 mars. Lors de ces renouvellements qui seraient à l’origine de sa démission, le poste de coordonnateur de l’union communale qu’il occupait jusqu’alors, a été convoité par Ousseynou Kéita, qui semble-t-il est le candidat d’une aile non conformiste qui a toujours réclamé une alternance générationnelle au niveau l’union communale, ce que M. Magane n’a jamais accepté. Pour lui, en lieu et place d’une alternance générationnelle, il fallait plutôt parler de solidarité générationnelle, d’autant plus, dira t-il, qu’Ousseynou Kéita est un proche du parti libéral à travers le ministre Daouda Faye, et qu’il n’a eu à diriger une coordination qu’en 2007.

À voir aussi

Defections au Pds Arona Coumba Ndoffène décime le Pds à Biscuiterie

Encore une saignée dans les rangs du Pds dans la Commune de Biscuiterie ! En …

Porokhane Un député Apr lâche Macky pour Idy

Les tournées d’Idrissa Seck à l’intérieur du pays commencent à porter ses fruits. Le député …