Mise en page 1
Mise en page 1

Dénonçant une forfaiture de l’Assemblée nationale, les jeunes socialistes exigent sa dissolution

La très controversée loi qui fait passer, désormais, le nombre de députés de 10 à 15 membres, pour créer un groupe parlementaire suscite toujours l’indignation au sein de la classe politique. La Jeunesse socialiste n’en demande pas moins la dissolution de  l’Assemblée nationale. «Cette Assemblée ne mérite plus la confiance du peuple. Elle préfère verser dans la forfaiture», embraie la Jeunesse pour la Démocratie et le Socialisme (JDS). Ainsi, lance-t-elle une Pétition Populaire pour la dissolution de l’Assemblée nationale. Toutefois, la JDS appelle les forces démocratiques, progressistes et patriotiques qui s’étaient mobilisées pour le départ d’Abdoulaye Wade à une reprise de la Place de l’Obélisque, afin de protester contre un régime qui a trahi les aspirations au changement de notre peuple. «Et la prochaine fois, la révolution ira jusqu’au bout de sa logique», menacent ces jeunes socialistes

 Face à ce coup de Jarnac de l’Apr, la Jds demande au Ps de clarifier sa ligne : «Le moment est venu pour le Parti socialiste d’assumer ses responsabilités devant la face du monde. Nous ne pouvons pas fuir éternellement le débat. La position de la Jds ne souffre d’aucune ambigüité : le Parti socialiste n’a rien à faire dans le Benno Bokk Yakaar. Chaque heure de plus passée à l’intérieur de cette coalition nous éloigne de nos chances de conquérir le pouvoir en 2O17». Sans commentaire.

Voir aussi

telechargement-2

FINANCEMENTS DES FEMMES DE L’ÉMERGENCE L’Assemblée nationale adoube Moustapha Diop

  La démarche charrie beaucoup de commentaires de la part de ceux qui y voient …