arton154454

DÉPARTEMENT DE TAMBACOUNDA : PRÈS DE 7.000 CANDIDATS AU CFEE ET À L’ENTRÉE EN 6-ÈME

Près de 7.000 candidats sont attendus dans les 36 centres d’examens du Certificat de fin d’études élémentaires (CFEE) et de l’entrée en 6-ème que compte le département de Tambacounda, a annoncé jeudi l’inspecteur de l’éducation et de la formation Amadou Dia.

 ’’Le CFEE et l’entrée en 6-ème se dérouleront cette année les 21 et 22 juin 2016 dans 36 centres répartis comme suit à travers le département : Commune (18) zone rurale (18), pour un effectif de 6951 candidats, y compris les 22 candidats Ecole Franco-arabe (EFA) pour le CFEE et l’entrée en 6-ème’’, a dit M. Dia, lors d’un comité départemental de développement (CDD).

Organisé au conseil départemental de Tambacounda, cette rencontre présidée par l’adjoint au préfet, Ibra Mbodji, a enregistré la participation de chefs de services, de représentants de l’administration territoriale, d’élus, de la société civile, etc.

‘’Ces effectifs, comparés à ceux de 2015 (6.541 candidats), laissent entrevoir une augmentation de 410 candidats’’, a expliqué l’IEF, précisant que cette hausse est due au flux d’admis à l’entrée en sixième sans le diplôme du CFEE, à savoir les candidats libres venant des collèges.

La correction des copies du CFEE est prévue du 12 au 16 juillet 2016, dans l’unique centre de l’école Médina Coura où seront regroupés 660 correcteurs et un secrétariat de 72 membres. Les épreuves physiques du CFEE se sont déroulées normalement le 7 mai dernier dans les différents centres de la commune. En zone rurale, ces épreuves sont prévues le lendemain des épreuves écrites du CFEE, soit le 23 juin.

Relevant que les examens de l’année dernière se sont bien passés de manière générale, l’IEF a demandé l’appui des autorités administratives, des collectivités locales et autres partenaires de l’école, pour améliorer certains aspects liés à l’hébergement à la restauration et au transport des enseignants, et qui peuvent avoir un impact sur leurs performances.

Il a demandé par exemple la mise à la disposition des commissions d’examens, de bus pour le transport en groupe en lieu et place des petits véhicules qui sont obligés de faire plusieurs rotations dans des zones difficiles d’accès. Il y a 2.416 km à parcourir dans 12 zones différentes, a noté l’inspecteur, faisant part d’un besoin de plus de 1000 litres de carburant, pour assurer une organisation parfaite des deux examens confondus.

Plusieurs élus présents se sont engagés, séance tenante, à accompagner la tenue de ces examens, comme à l’accoutumée.

Concernant, les résultats, le département est passé de 5.169 candidats inscrits, dont 4.856 présents pour un taux de réussite de 13,94% en 2014, à 6.541 inscrits, dont 6.028 présents, pour un taux de réussite de 19,23% en 2015.

Les résultats de l’entrée en 6-èmes sont passés de 14,21% d réussite en 2014 à 19,26% en 2015.

Au sujet du Brevet de fin d’études moyennes (BFEM) prévu à partir du 18 juillet, il y aura en tout 3.319 candidats répartis en Moderne LV2 et Moderne SP, contre 2.964 candidats en 2015, soit une hausse de 355 candidats. Treize centres sont prévus.

Les mêmes dispositions requises pour l’élémentaire, sur le plan logistique, doivent être prises pour le BFEM, a estimé M. Dia.

Concernant les candidats ne disposant pas de pièce d’état civil, quatre audiences foraines sont programmées dans le département, a indiqué l’adjoint au préfet. A ce propos, l’IEF relève, par rapport à la demande du ministère de la Décentralisation de faire la situation par commune des enfants sans pièce d’état-civil, que seules cinq collectivités traînent les pieds.

Voir aussi

Serigne-Mbaye-Thiam_10

Visite médicale des élèves: Le ministre propose son institutionnalisation

Le ministère de l’Education nationale s’est fixé comme objectif d’institutionnaliser la visite médicale des élèves …