ACTUALITE

Déprisonnalisation de la presse: Le Cored sera de la partie

  • Date: 12 janvier 2016

Le code de la presse  va être soumis à l’assemblée nationale avec des réaménagements touchant notamment la dépénalisation des délits de presse d’après Alioune Dramé directeur de la communication. Le  le Comité d’Observation des Règles d’Ethique et de Déontologie (CORED)  se dit prêt à accepter ses modifications. Joint au télephone par nos confrères de la radio   rewmi fm,  Bakary Domingo Mané pense que la  question de la déprisonnalisation éclipse d’autres points. « La plupart des associations de presse à l’exception  du synpics avait tenu un séminaire   au cour duquel on a décidé de dire à l’opinion. Aujourd’hui s’il y’a un problème pour voter le code la presse,  ce n’est pas au niveau des associations  de presse.Dans tous les cas on a eu à travailler avec la commission scientifique ».  Poursuivant dans ses propos le journaliste  fait savoir qu’à  l’issu du travail, le gouvernement s’en est approprié.Donc,  il connait les procédures à adopter. « Aujourd’hui tous ce que nous voulons c’est que si la déprisonnalisatiion de la presse  peut éclipser l’essentiel   des points qui constitue des réponses  que rencontre le secteur de la presse on a pas pas de problème à ce niveau. Si on décide d’aller dans ce sens  le Cored sera de la partie » a t-il fait savoir au bout du fil.

Rewmi.com/FBF

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15