31 octobre, 2014
Accueil » SOCIETE » DERNIERE SESSION DES ASSISES DE DAKAR AUJOURD’HUI Assassinats, meurtres, drogue, infanticides au rôle
DERNIERE SESSION DES ASSISES DE DAKAR AUJOURD’HUI  Assassinats, meurtres, drogue, infanticides au rôle

DERNIERE SESSION DES ASSISES DE DAKAR AUJOURD’HUI Assassinats, meurtres, drogue, infanticides au rôle

Pour l’année 2012, la cour d’assises de Dakar clôt ses sessions avec cette toute dernière qui se tient aujourd’hui. Sur 14 jours (du 13 au 27), les crimes sont comme toujours variés sur le rôle. En effet, 24 affaires dont 49 accusés y sont inscrites. Entre autres, les crimes tournent autour du sexe, du sang, mais aussi et surtout, de la drogue.
Deux assassinats, trois meurtres, 14 affaires liées au trafic de drogue (cocaïne et chanvre indien), deux infanticides, deux cas d’agressions et infractions diverses font le rôle. La dernière session 2012 de la Cour d’assises de Dakar débute aujourd’hui 13 au 27 décembre prochain. Cette fois, le juge Pape Makaïré Ndiaye aura l’honneur de présider la Cour. Il sera tenu, avec ses assistants, de statuer sur les 24 affaires, impliquant 49 accusés, inscrites au rôle. Les avocats généraux François Diouf, Salobé Gningue, Djibril Bâ, El Hadji Gormack Tall et Madiaw Diaw vont, tour à tour, représenter le parquet général aux audiences. A noter que l’ensemble des accusés viendra de la prison où ils sont en détention, sauf deux d’entre eux. En effet, si l’un a bénéficié d’une liberté provisoire, l’autre court toujours. Aussi, pour en revenir aux longues détentions préventives, faut-il dire que, cette fois, on a six ans pour la plus longue, le reste variant entre trois, quatre et cinq ans.

Aujourd’hui, après la cérémonie d’ouverture, la bande à Cheikh Kane et ses acolytes Serigne Babacar Diène, Youssouf Badji, Abdoulaye auront le privilège de faire face à la cour en premier lieu. Le cinquième élément du groupe, le Chinois Qi Qiang Zhou, en cavale, est sous le coup d’un mandat d’arrêt décerné, il y a de cela deux ans. Ces derniers vont ouvrir le bal avec plusieurs infractions : assassinat, agression, usurpation de fonction, détention illégale d’armes, contrefaçon du sceau de l’Etat, faux et usage de faux dans un document, association de malfaiteurs et recel. Les crimes de meurtre verront comparaître, séparément, les accusés Pape Samba Guèye, El Hadji Mor Ndiaye et Mour Diop, en détention préventive depuis six ans. Pour les cas d’infanticide, trois dames sont au banc des accusés : Fama Gadio, Colette Mendy et Khady Mendy. Cette dernière qui n’est pas en détention, est poursuivie pour recel de cadavre

Pour rappel, la session précédente était moins chargée, en matière d’affaires de prévenus et de crimes. En effet, la Cour d’assises qui a siégé au mois de mai passé, a statué sur 15 affaires impliquant 25 accusés inscrits sur son rôle. Aussi, les juges ont-ils prononcé neuf condamnations perpétuelles, six acquittements et des peines d’emprisonnement à temps allant de deux à 13 ans de travaux forcés.

Yandé DIOP

REWMI QUOTIDIEN