Accueil / ACTUALITES / DES ANTICANCÉREUX SERONT MIS SUR LE MARCHÉ NATIONAL À PARTIR DE LUNDI (MINISTÈRE)

DES ANTICANCÉREUX SERONT MIS SUR LE MARCHÉ NATIONAL À PARTIR DE LUNDI (MINISTÈRE)

Le ministère de la Santé et de l’Action sociale va, de concert avec la Pharmacie nationale d’approvisionnement (PNA), organiser, lundi à 16h, une cérémonie officielle marquant « l’introduction des médicaments anticancéreux dans le circuit public », selon un communiqué reçu à l’APS.

La cérémonie se tiendra dans les locaux du ministère. Elle sera présidée par la ministre de la Santé et de l’Action sociale, Awa Marie Coll Seck.

« Des partenaires techniques et financiers » du ministère et des représentants d’ »associations de malades » vont y participer.

Les médicaments anticancéreux seront vendus « à des prix très accessibles », selon le communiqué reçu du service de communication du département de la Santé et de l’Action sociale.

Le texte précise que « la PNA a signé des conventions avec les directeurs d’hôpital, en vue de la mise à disposition des médicaments anticancéreux ».

« Conformément à sa mission de service public, la PNA a mis dans son portefeuille neufs produits anticancéreux. Aujourd’hui, la distribution des anticancéreux est désormais effective dans certaines structures sanitaires, dont l’Hôpital général de Grand-Yoff, le Centre hospitalier universitaire de Fann, l’Hôpital Principal et l’Hôpital Aristide-Le-Dantec », situés tous à Dakar, indique le ministère.

Il ajoute que « pour rendre ce système pérenne, la PNA a signé des conventions avec les hôpitaux ciblés et ambitionne d’élargir la gamme de produits ».

Le communiqué signale que la lutte contre les maladies non transmissibles ou chroniques, une catégorie comprenant les cancers, « constitue une priorité pour le ministère de la Santé et de l’Action sociale ». « Les cancers constituent l’une des principales causes de morbidité et de mortalité dans le monde. »

« En 2012, on comptait dans le monde approximativement 14 millions de nouveaux cas et 8,2 millions de décès » causés par les cancers, « d’où l’attention particulière accordée à ces affections par les autorités de notre pays », poursuit le texte.

Il rappelle que « l’année 2015 a été déclarée celle du cancer par le professeur Awa Marie Coll Seck », ce qui « témoigne de la grande importance qu’attachent les autorités gouvernementales à cette grave maladie ».

Share This:

À voir aussi

Départ de Karim Wade au Qatar : expulsion, éloignement volontaire ou clémence ?

REWMI.COM- Karim Wade est expulsé du Sénégal ! La révélation est faite par ses avocats …