DES BURKINABÉ SUR LE TERRAIN DES RÉALISATIONS DU PRODAM

Des responsables du projet de revalorisation de l’eau au nord du Burkina faso en visite au Sénégal étaient, samedi, dans le village de Wendou Bosséa pour s’imprégner du système de goûte à goûte installé dans un champ de 30 ha par le programme de de développement agricole de Matam (PRODAM), a constaté l’APS.

 « Nous pouvons cultiver dans cette superficie de 30 hectares beaucoup de variétés », a indiqué le producteur Samba Daouda Kobor, informant que « nous envisageons cette année d’exploiter 25ha pour l’arachide et les 5 autres pour le niébé ».

Samba Daouda Kobor qui a estimé que « le PRODAM aide à réduire la pauvreté dans cette localité » a relevé que « toute la production sera achetée par Dr Mamadou Ndandé, un opérateur économique qui s’y est engagé ».

« Le rendement se situe de 3 à 4 tonnes par hectare. Le système pivot, installé par le PRODAM et qui fonctionne par goûte à goûte va nous permettre d’arroser tout le champ en peu de temps et à moindre coût », a-t-il souligné.

Voir aussi

REPARTITION DES FONDS DE LA DECENTRALISATION Une enveloppe de 43 milliards pour les collectivités locales

  C’est une enveloppe globale 43 milliards F Cfa qui est allouée aux Fonds de …