SANTE

DES ÉTUDIANTS S’ENGAGENT À COMBATTRE LA DRÉPANOCYTOSE PAR LA SENSIBILISATION

  • Date: 20 juin 2016

La sensibilisation sur la drépanocytose, peu « connue » et dont le traitement coûte « cher », reste l’une des « meilleures manières » de lutter contre cette maladie, a indiqué, dimanche à Dakar, Mountaga Mbacké, secrétaire général de l’Union universitaire de lutte contre la drépanocytose (UULD).

 « Nous pensons qu’il faut vraiment sensibiliser davantage sur cette maladie qui reste encore mal connue dans notre pays. Nous invitons les gens à faire le dépistage pour détecter tôt cette maladie héréditaire pour mieux lutter efficacement contre elle », a-t-il notamment soutenu.
Mountaga Mbacké, également étudiant à la Faculté des Sciences économiques et de gestion (FASEG) s’exprimait en marge d’une rencontre organisée par sa structure dans le cadre de la journée internationale de lutte contre la drépanocytose
« Nous voulons, à travers cette rencontre, apporter notre soutien aux malades de drépanocytose. Cette année la journée internationale de lutte contre la drépanocytose a coïncidé avec le ramadan, nous allons échanger en famille et rompre le jeûne ensemble » a-t-il expliqué.
Le secrétaire général de l’UULD a aussi informé que son association envisage, dans le cadre de ses programmes, d’effectuer prochainement une tournée nationale à travers les universités publiques du Sénégal pour sensibiliser les étudiants sur les méfaits de cette affection.
« Nous allons écrire une lettre au ministre de l’Enseignement supérieur pour lui faire part de notre projet de tournée dans les différentes universités publiques du pays », a-t-il précisé.
M. Mbacké a en outre demandé aux autorités sénégalaises d’assister les malades de drépanocytose pour atténuer leurs charges médicales qui sont, selon lui, « très chères ».
Les Plus Populaires
Les plus commentés
Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15