Accueil / POLITIQUE / DES PARTIS CRÉENT L’ENTENTE DES FORCES DE L’OPPOSITION (EFOP)

DES PARTIS CRÉENT L’ENTENTE DES FORCES DE L’OPPOSITION (EFOP)

Le quotidien Le Soleil annonce dans son édition de ce mercredi la création d’une nouvelle plateforme de partis de l’opposition dénommée Entente des forces de l’opposition (EFOP).

’’Entente des forces de l’opposition (EFOP) est le nom de la nouvelle coalition portée principalement par l’ancien Premier ministre Souleymane Ndéné Ndiaye, et les ministres Modou Diagne Fada et Aliou Sow, tous ex-responsables du Parti démocratique sénégalais (PDS)’’, rapporte le journal.

Souleymane Ndéné Ndiaye, Modou Diagne Fada et Aliou Sow sont tous aujourd’hui à la tête de leur propre parti, rappelle le quotidien national, précisant que ces leaders s’étaient réunis au domicile de l’ancien Premier ministre d’Abdoulaye Wade.

A propos d’EFOP, Le Soleil écrit : ’’Quinze formations ont validé (mardi) à Fann-Résidence, leur participation à la nouvelle coalition pour peser sur les travaux de revue du Code électoral sous la direction du ministre de l’Intérieur’’, suite au lancement du dialogue national lancé par Macky Sall, le 28 mai.

Cité dans le journal, Souleymane Ndéné Ndiaye déclare : ‘’Ce sont tous des partis d’égale dignité.’’

Selon le quotidien, ces partis ‘’(…) ont la même ambition de se constituer en pôle pour disputer le leadership de l’opposition au groupe constitué par le PDS, +Bokk Gis Gis+, Rewmi, l’Union centriste du Sénégal, FSD/BJ, And-Jëf….’’.

Pour les travaux de revue du Code électoral, EFOP a aussi déposé sa liste de 10 plénipotentiaires, ce qui fait que l’opposition se retrouve avec deux listes au lieu d’une seule, comme le voulait le ministre de l’Intérieur. L’arbitrage de l’administration a été sollicité.

À voir aussi

Quatrième forum de Dakar sur paix et sécurité: leçon d’une rencontre (Par Fatou Sow Sarr Dr en Anthropologie et sociologie politique)

Le quatrième forum sur paix et sécurité de Dakar vient de se terminer avec succès, …

Appel à mes compatriotes acteurs politiques (Zahra Iyane Thiam)

Karl Marx disait que « celui qui ne connait pas l’histoire est condamné à la revivre ». …