15a043711ded6d3af49107b088a4d66e3fd8ea5e

Des policiers en intervention se trompent d’habitation

À la recherche de trafiquants de drogue, des agents de la police fédérale se sont trompés de rue jeudi matin lors d’une intervention à Mouscron. Ils ont défoncé la porte du 14 de la rue Julien Coppenolle au lieu de la porte du n°14 de la cité Gosseries. « L’erreur est humaine et le plus important est que personne n’ait été blessé lors de l’opération », a commenté le directeur de la PJ dans Sudpresse. Le parquet n’a pas été avisé.

Une femme et son fils ont vu débarquer, au petit matin, une douzaine de policiers armés dans l’appartement qu’ils louent depuis quinze jours.
Quand les policiers se sont rendus compte qu’ils s’étaient trompés d’adresse, ils se sont rendus à la cité Gosseries qui se trouve derrière ce bloc d’appartements.

« Les appartements se ressemblent tellement », constate le directeur de la PJ qui parle d’une « erreur humaine » et qui précise que la mission a été réussie bien que les personnes les plus activement recherchées n’étaient pas sur place. « Ce sont des gens qui font le passe-passe entre la Belgique et la France et qui sont très difficiles à coincer », poursuit le chef de la PJ. Un classique dans la cité frontalière.

Contacté vendredi matin, le magistrat presse du parquet du Hainaut, division de Tournai, n’avait pas été mis au courant de cette affaire mais il précise que la réparation de la porte défoncée sera à charge de la police fédérale.

Auteur: 7sur7.be – 7sur7.be

Voir aussi

duba_victime_dun_viol_collectif-26bb9194c822c5dfb890eb2a77a20d77

Dubaï: Victime d’un viol collectif, une touriste britannique porte plainte et se fait inculpée pour relation sexuelle extra-conjugale

Il ne fait décidément pas bon être une femme dans cet émirat du golfe Persique… …