Accueil / ACTUALITES / Des proches de Salif Sadio démentent sa mort

Des proches de Salif Sadio démentent sa mort

Contrairement aux informations parues dans la presse nationale d’avant-hier, Salif Sadio, le chef de la branche armée du Mouvement des forces démocratiques de Casamance (Mfdc) n’est pas mort. Il est bien vivant et se porte même très bien. Du moins si l’on se fie aux informations livrées par un de ses proches qui balaye d’un revers de la main la thèse de la mort du commandant en chef de Atika.

Source : Le Matin
Comme pour confirmer les informations qu’il nous a livrées, notre interlocuteur a même affirmé avoir eu une longue discussion au téléphone avec l’homme de Karthiack. « Ceux qui disent que Salif Sadio est mort racontent ce qu’ils veulent, il n’en est absolument rien de tout ça. Salif se porte bien et se trouve quelque part au niveau du front nord », assure notre source, indiquant que le chef de Atika ne peut-être tué de la manière dont cela a été décrit dans la mesure où il ne se rend pas au front. « Salif Sadio ne va jamais au front. Il élabore les stratégies et charge un de ses lieutenants de diriger les opérations », révèle-t-il, soutenant que les éléments de Magne de Diémé, appuyés par les combattants de César Badiate dont on dit qu’ils ont repris toutes les bases de Salif Sadio ne peuvent en aucune manière inquiéter ce dernier.

« Les hommes de Sadio sont plus aguerris que ceux de Magne Diémé. Tous ses lieutenants ont fait au moins vingt ans dans le maquis contrairement à ceux du camp d’en face dont tous les anciens ont pris la fuite soit pour se réfugier en Gambie soit pour rejoindre leurs villages d’origine. Donc, il ne peut pas y avoir photo entre eux en cas d’affrontements », insiste-t-il.

Une autre source qui est très proche du chef de guerre du Mfdc a confirmé les informations selon lesquelles il est toujours vivant. Cette source, également, dit s’être entretenu avec M. Salif Sadio au téléphone récemment. « Comment pouvez-vous vous fier à de telles informations sur une éventuelle mort de Salif Sadio ? Combien de fois, a-t-on annoncé la mort de M. Sadio ? Combien de fois a-t-on amené des photos de tombes indiquant que c’est là qu’il est enterré » ? s’interroge notre interlocuteur.

Il faut rappeler qu’avant l’annonce de la mort de Salif Sadio, une rumeur faisant état de la blessure d’un chef de guerre lors des affrontements entre factions rivales du Mfdc, que certains avaient assimilé à Salif Sadio, avait couru à Ziguinchor dernièrement. Cette rumeur indiquait que ce chef de guerre en question était interné à l’hôpital de Banjul. Mais, malgré nos investigations, nous n’avons jusque-là reçu aucune confirmation de cette information.


À voir aussi

Droits de l’Homme : L’Onu épingle le Sénégal

Le Comité contre la torture des Nations-Unies (Un groupe de 10 experts indépendants qui surveillent …

Valse dans la magistrature

Remue-ménage au sein du Conseil supérieur de la magistrature. Cheikh Ndiaye Seck, qui était délégué …