Accueil / ECONOMIE / Des récoltes déjà en vente à Kolda, en raison d’une abondante pluviométrie

Des récoltes déjà en vente à Kolda, en raison d’une abondante pluviométrie

La hausse de la pluviométrie de cette année sur celle de l’an dernier a rendu disponibles les récoltes de maïs, de mil « souna », de niébé et d’arachide, dans les marchés de la région de Kolda (sud), dès les 10 derniers jours du mois de septembre, a constaté le correspondant de l’APS.

La région de Kolda a obtenu un cumul pluviométrique de 970,10 mm à la date du 30 septembre, contre 644,37 mm à la même période de l’année dernière, soit une hausse de 325,73 mm sur le niveau de la pluviométrie en 2014, selon un rapport de la Direction régionale du développement rural (DRDR).

La troisième décade de septembre et le début du mois d’octobre ont connu une vente d’importantes quantités de maïs, d’arachide, de niébé et de mil « souna », indique le document de la DRDR de Kolda, dont une copie est parvenue à l’APS.

Le cumul de la pluviométrie de cette année – 970,10 mm – a été établi sur la base de la quantité de pluies prélevées sur 13 postes pluviométriques de la région, selon la même source.

Seul le poste de Kounkané a accusé un déficit, de l’ordre de 64,5 mm, signale le document, qui fait état du « bon développement des principales cultures ».

Les postes pluviométriques de Kolda, Dabo, Dioulacolon, Saré Bidji et Pakour ont respectivement obtenu des cumuls de 1118,7 mm, 1.000 mm, 1.183,5 mm, 1.278,6 mm et 1.039,3 mm.

Actuellement les opérations culturales restent dominées par la récolte et la vente des épis de maïs et des gousses d’arachide hâtive, mais aussi les derniers repiquages du riz de bas-fonds, selon la DRDR.

Share This:

À voir aussi

DIAGNOSTIC DES EXPLOITATIONS FAMILIALES L’autoconsommation estimée à moins de 2% à Dakar

La CICODEV a organisé, hier à Dakar, une session de partage et de validation des …