Accueil / SANTE / Des traitements naturels contre les hémorroïdes

Des traitements naturels contre les hémorroïdes

Topsante- Trop souvent tabous, les hémorroïdes doivent néanmoins être traitées pour éviter douleurs et complications. Néanmoins, il existe des traitements naturels pour rebooster la circulation et faire se résorber les hémorroïdes.

Lors d’une crise d’hémorroïdes, les veines autour de l’anus sont dilatées, provoquant douleurs, brûlures , démangeaisons et, par moments, sensation de pesanteur. Pourtant, on n’aime guère parler au médecin de ces soucis intimes embarrassants, vécus comme un tabou. Mais dites-vous que c’est très courant : beaucoup de personnes en souffrent comme vous, et les médecins sont habitués à traiter les hémorroïdes . Si vos crises hémorroïdaires se répètent, que vos symptômes s’aggravent, ne tardez pas ; car on peut, par exemple, se retrouver un jour avec une complication douloureuse, si un caillot bouche une veine.

Les tisanes boostent la circulation

Faites alors une cure de marron d’Inde, vigne rouge, petit houx, ou hamamélis, en tisane . Ces plantes sont réputées pour améliorer la circulation du sang et pour leur effet protecteur sur les vaisseaux. Utilisez l’une ou l’autre, ou associez-en plusieurs. Et buvez deux à trois tasses de tisane par jour.

À table on mise sur les fibres

Luttez contre la constipation très aggravante : les efforts de poussée pour aller à la selle favorisent la dilatation des veines autour de l’anus. Adoptez un régime riche en fibres : légumes verts et secs, fruits, céréales complètes…

On recommande souvent d’éviter les plats épicés : contrairement à ce que l’on pense, ils ne sont pas en cause dans la maladie hémorroïdaire, mais peuvent en revanche accentuer les symptômes, notamment de brûlures, en cas de crise.

L’hamamélis

(…)

À voir aussi

Sida : 22.000 personnes vivent avec le Vih au Sénégal

Au Sénégal, 22.000 personnes sont touchées par la maladie du Sida. Mais selon le président …

Ebola en Rdc : Le Sénégal en état d’alerte !

Les autorités sanitaires du pays sont en état d’alerte maximale. Le ministère de la santé …