Accueil / ACTUALITES / DÉSACCORD A LA PLACE DE L’OBELISQUE : Les uns veulent marcher sur le Palais, les autres veulent rester sur place

DÉSACCORD A LA PLACE DE L’OBELISQUE : Les uns veulent marcher sur le Palais, les autres veulent rester sur place

Rewmi.com – Du monde, il y en a à la place de l’Obélisque ce mardi. Des manifestants commencent à bruler des pneus juste après le discours d’Amath Dansokho et Alioune Tine. Alors que des leaders du M23 disent qu’il s’agit d’une manifestation pacifique, des manifestants appellent à marcher jusqu’à la Présidence « pour sortir Wade » de là.

Amath Dansokho qui parle au nom du M23, soutient que « Wade avait dit que lorsque le peuple descendra dans la rue, il partira ». Pour M. Dansokho, la manifestation d’aujourd’hui « est la preuve parfaite » que le peuple veut que Wade parte. Il lui demande ainsi de « partir », car, dit-il, le peuple ne va pas le laisser « violer la Constitution » avant d’ajouter que le M23 n’ « acceptera pas la décision des magistrats corrompus ». Pour preuve, Dansokho dit qu’ils (les membres du Conseil constitutionnel) ont reçu « 5 millions » de Wade à quelques jours de la présidentielle. De ce fait, « le combat va continuer et ce n’est pas la dernière manifestation », précise-t-il.

Youssou Ndour outrepasse le protocole

il est prévu que le seul Amath Dansokho devait parler mais le leader de Fekke ma ci boolé est monté sur l’estrade pour demander à « Wade de partir ». Chose qui a semé un peu de désordre dans les rangs de l’opposition ; certains ont tout bonnement demandé au roi du Mbalax de descendre. You a voulu insisté mais l’acharnement de ses amis l’a obligé de descendre de l’estrade sans parler.

Alioune Tine qui a pris la parole après You a été lui aussi presque empêché par le public de parler. Ce dernier ne veut entendre qu’un ordre : « aller au palais ». Mais le coordonnateur du M23 a rappelé qu’il s’agit d’un mouvement pacifique. Il a ainsi demandé à tous les participants de rester sur la place de l’Obélisque mais l’ordre n’a pas été respecté. Car le public, lui, ne veut que marcher sur le Palais. C’est donc un public déçu qui quitte la place de l’Obélisque.


À voir aussi

Election au Mali: Macky a félicité IBK

Le Président Macky Sall a appelé, hier, son homologue malien, Ibrahim Boubacar Keïta, pour le …

Un neveu du Président Senghor arrêté aux Etats-Unis

Marco Senghor,  neveu du président Léopold Sédar Senghor a été arrêté la semaine dernière par …