Accueil / ECONOMIE / DÉSERTIFICATION Plus de 300 mille Ha emportés par les feux de brousse en 2014

DÉSERTIFICATION Plus de 300 mille Ha emportés par les feux de brousse en 2014

Plus de 300 mille Ha ont été emportés par les feux de brousse en 2014. La révélation a été faite par le ministre de l’Environnement et du Développement durable, Abdoulaye Bibi Baldé, à l’occasion de la Journée nationale de lutte contre les feux de brousse célébrée, ce week-end, à Louga.

Le choix de cette commune à vocation agro-sylvo pastorale vaste de plus de 827 km2, est loin d’être fortuit. Il se justifie, d’après les organisateurs, non seulement par sa vulnérabilité face aux feux de brousse qui parcourent, chaque année, la zone mais également par l’importance de sa contribution dans les productions forestières et pastorales. Pour Sidy Kâ, maire de la commune de Syer, la priorité reste la disponibilité du fourrage pour la nourriture du bétail. En réaction à ces multiples sollicitations, Aminata Mbengue Ndiaye a rassuré les éleveurs de la disponibilité d’un crédit de 3,1 milliards de Francs Cfa dans les banques pour l’achat des aliments de bétail. Mais le ministre de l’Élevage et des Productions animales a invité les éleveurs à récolter le fourrage à temps pour ne pas être dépendant des aliments du marché. Quant au ministre de l’Environnement et du Développement durable, Abdoulaye Bibi Baldé, il a insisté sur les conséquences incommensurables que les feux de brousse exercent sur la nature. « Les feux de brousse ravagent tout leur passage : réserves fourragères, animales, plantes médicinales, sols et parfois être humain, entre autres. En 2014, mes services ont répertorié 302.694 hectares de tapis herbacés emportés par les feux de brousse », a révélé M. Baldé. Au terme de la cérémonie de lancement de cette campagne, les comités qui se sont distingués dans la lutte contre les feux de brousse ont reçu, en guise de récompenses, du matériel pour mener à bien leur combat pour la réservation de la réserve fourragère. Le ministre de l’Environnement et du Développement durable, Abdoulaye Bibi Baldé, a lancé un appel solennel à toute la population sénégalaise à adopter un comportement citoyen et responsable vis-à-vis de l’utilisation quotidienne du feu.

Sidy Thiam

À voir aussi

Développement économique du Sénégal La jeunesse, une opportunité à saisir

La main d’œuvre jeune, âgée de 15 à 34 ans, va continuer de croitre au  …

Exécution des projets et programmes du Pse Le taux moyen compris entre 68% et 70% dans les régions

La  Plateforme des acteurs non étatique a publié, hier à Dakar, son rapport d’évaluation citoyenne …