ps_tanor1_0

Désobéissance et défiance envers Ousmane Tanor Dieng- les jeunes socialistes entre en guerre larvée

Entre jeunes socialistes, ce n’est plus le parfait amour. En cause, la récente sortie au vitriol de la Jeunesse pour la démocratie et le socialisme (Jds), ramant à contrecourant de la position exprimée par le Sg du Parti socialiste (Ps), Ousmane Tanor Dieng, concernant la décision d’interdiction de la Burqa au Sénégal. En réplique, les membres du Forum des jeunes socialistes (Fjs) réclament des sanctions contre la Jds pour «désobéissance et défiance à l’autorité».

Ça sent vraiment le roussi dans les rangs du Parti socialiste (Ps), notamment dans sa frange jeune. Les jeunes poulains d’Ousmane Tanor Dieng, Sg du Ps, se livrent une bataille larvée depuis un certain temps. La cause de cette brouille, les sorties parfois «virulentes» d’une des parties, contre le Sg dudit parti, en l’occurrence la Jeunesse pour la démocratie et le socialisme (Jds) qui est brocardée par ses camarades du Forum des jeunes socialistes (Fjs). Les derniers cités accusent leurs camarades de parti, dirigés par Babacar Diop, de «désobéissance et de défiance à l’autorité suprême du Ps, de non-respect de ses textes fondamentaux, d’indiscipline caractérisée».

Par conséquent, Abdoulaye Gallo Diao et compagnie estiment qu’il faut des sanctions disciplinaires contre BabacarDiop et sa bande. Pour eux, «la Jds sera suspendue par le prochain Bureau politique du Parti socialiste». Corsant la sanction, ils pensent que «son Coordonnateur Babacar Diop sera traduit devant la Commission de discipline du Comité central».

Faisant par ailleurs dans le déballage, le Fjs informe que «Babacar Diop et la Jds ont escroqué  une centaine de millions  à Ousmane Tanor Dieng, entre 2005 et 2007». Selon le Fjs, Babacar Diop, en créant son mouvement, avait promis à Tanor, non  seulement de recruter 3000 jeunes, mais aussi de le faire élire dès le premier tour en 2007. Ce qui lui a permis de bénéficier des millions de Tanor Dieng.

Estimant qu’il est en train «de fouler au pied les textes fondamentaux du Ps et défier publiquement par presse interposée, l’autorité d’Ousmane Tanor Dieng», Abdoulaye Gallo Diao et compagnie pensent que «la possibilité de son exclusion du Ps, n’est pas écartée».  A noter par ailleurs que le porte-parole de la Jds, Serigne Assane Kane, accroché au téléphone par nos soins, hier mardi 1er décembre, a jugé inutile d’épiloguer sur la question.

Sud quotidien

Voir aussi

telechargement-2

FINANCEMENTS DES FEMMES DE L’ÉMERGENCE L’Assemblée nationale adoube Moustapha Diop

  La démarche charrie beaucoup de commentaires de la part de ceux qui y voient …