Accueil / FAITS DIVERS / Détention et mise en circulation de faux billets de banques : Yacine Ndiaye et son fiancé à la barre

Détention et mise en circulation de faux billets de banques : Yacine Ndiaye et son fiancé à la barre

Patrick Zenouane dit Babacar Wone et sa fiancée, Yacine Ndiaye, ont comparu, hier, à la barre du tribunal des flagrants délits de Dakar pour les délits de détention et mise en circulation de faux billets de banques. Patrick Zenouane a été condamné à un an de prison ferme. Sa fiancée doit payer 150 mille francs Cfa au boutiquier Amadou Woury Diallo, partie civile dans cette affaire.

Courant février dernier, Yacine Ndiaye a été à la boutique d’Amadou Woury Diallo pour échanger des billets de dollars  en Cfa. C’est ainsi que le boutiquier a reçu 800 dollars en billets de 100 et de 200. Cependant, c’est lors du 4e échange que le boutiquier a su que les billets n’étaient pas authentiques et a porté plainte contre elle. Arrêtée par les éléments du commissariat central de Daka, Yacine Ndiaye a indiqué que son fiancé Patrick Zenouane, plus connu sous le nom de Babacar Wone, lui a offert les dollars. Aussi, les policiers l’ont-ils mis aux arrêts. A la barre du tribunal des flagrants délits de Dakar, hier, les prévenus ont retracé le film des événements. Yacine Ndiaye a déclaré avoir connu son fiancé depuis plus de six ans. D’ailleurs, il lui a même promis de la demander en mariage.

Les prévenus se contredisent

«Il est mon fiancé. C’est lui qui m’a offert les billets de dollars. Je n’ai jamais su qu’ils étaient faux, sinon je ne les aurais pas remis au boutiquier. Je suis analphabète et ne sais pas identifier les faux billets. J’avais confiance», a-t-elle déclaré devant les juges, les larmes aux yeux. Avant d’ajouter que son fiancé avait l’habitude de lui offrir de l’argent. Egalement entendu par les juges, Patrick Zenouane a rejeté les allégations de sa copine, arguant n’avoir jamais remis de dollars à sa copine. «Ce n’est pas vrai. Je ne lui ai jamais remis de faux billets. Elle me trompait avec un français et c’est ce dernier qui lui a donné les faux billets. Je n’ai jamais vu un billet de dollar», s’est-il défendu. La partie civile a demandé la somme de 150 mille francs Cfa, en guise de dommages et intérêts. Le substitut du procureur, convaincu de la culpabilité du prévenu, a requis 2 ans dont un ferme contre Patrick Zenouane et la relaxe pour Yacine Ndiaye. Ce que suivra le tribunal.

Cheikh Moussa SARR

À voir aussi

Il croupit en  prison pour avoir battu sa femme enceinte

Le cultivateur Amadou Bâ marié depuis 20 ans réfléchira par deux fois une prochaine fois …

Bene Baraque: Le gang de faux policiers démantelé !

Le gang de faux policiers doublés d’agresseurs, qui hantait le sommeil des populations de Yeumbeul …