Accueil / FAITS DIVERS / Un détenu meurt au centre psychiatrique de Thiaroye

Un détenu meurt au centre psychiatrique de Thiaroye

Un détenu de la prison de Rebeuss, est décédé hier, au centre psychiatrique de Thiaroye. Il y a quelques mois, Babacar Sall qui revenait de son lieu de travail, a été victime d’un pickpocket qu’il a reconnu. L’ayant rencontré plus tard, il le corrige avec des coups de poings. Arrêté pour coups et blessures volontaires (Cbv), il est jugé et condamné à trois mois ferme. Le hic, c’est qu’il souffre de problèmes psychiques qui font de sa vie carcérale un calvaire pour sa santé. Il était suivi par le centre psychiatrique de Thiaroye. Au bout d’un mois de détention, il commence à faire des crises. Il pouvait rester des heures immobile, sans manger ni boire, ni parler. Ses avocats et sa famille n’ont pas eu la diligence de remettre ses documents médicaux lors de son procès. Finalement, c’est hier que Babacar Sall, 26 ans, célibataire sans enfant, a été conduit au centre psychiatrique de Thiaroye où il a rendu l’âme. Ses parents reprochent à l’administration pénitentiaire d’avoir négligé la maladie du jeune maçon. Par ailleurs, ils s’étonnent qu’une autopsie n’ait pas été faite étant donné les circonstances nébuleuses de la mort de Babacar Sall.

Avec L’As

À voir aussi

L’étudiante, son copain faux policier et son amant, la partie de jambe en l’air…

6 mois de prison assortis du sursis, c’est la sentence qui a été prononcée, hier, …

Escroquerie : Le commerçant qui gonflait son compte Wari, arrêté

Après avoir réussi plusieurs tentatives d’escroquerie de sommes d’argent destinées aux clients, le commerçant A. L.F a …