Accueil / FAITS DIVERS / Détournement de semences à Kagnobon- le chef de village et Cie déférés au parquet de Ziguinchor

Détournement de semences à Kagnobon- le chef de village et Cie déférés au parquet de Ziguinchor

 L’affaire des détournements de semences d’arachides dans la commune de Diégoune (Bignona) a vite pris une autre tournure. En effet, deux jours après leur interpellation par les éléments de la brigade de gendarmerie de Bignona, les mis en cause ont été déférés, hier, au parquet de Ziguinchor. Parmi eux, le chef du village de Kagnobon.

C’est dimanche dernier que les éléments de la brigade de gendarmerie de Bignona ont saisi, sur la RN5, un camion contenant près de 10 tonnes de semences d’arachides écrémés. Ces semences subventionnées par l’Etat du Sénégal et mis à la disposition des paysans de la commune de Diégoune ont été détournées et vendues à un commerçant établi à Touba Mouride dans la région de Sédhiou. Après enquête, les hommes du commandant Ndiaye de la brigade de Bignona ont mis aux arrêts 4 individus. Il s’agit du recéleur, du chauffeur du camion, du vendeur et du convoyeur. Le chef du village de Kagnobon absent au moment des faits est finalement venu répondre à sa convocation à la brigade. Au complet, les cinq mis en cause ont été déférés tous au parquet de Ziguinchor, hier, par les hommes en bleu. Ils ont passé leurs premières derrière les gris de la maison d’arrêt et de correction de Ziguinchor. Pendant ce temps, la joie est immense chez les paysans de la commune de Diégoune qui s’inquiétaient sur la quantité de semences jugée insuffisante. Ces derniers ont saisi l’occasion pour demander à l’Etat de leur augmenter les semences afin qu’ils puissent assurer une bonne campagne agricole. Ils ont surtout magnifié la vigilance des gendarmes qui selon eux ont démantelé un réseau qui pendant plusieurs années secoué les paysans du sud qui vivent chaque année la même situation aux yeux et au su des autorités de la localité.

Abdourahamane DIALLO

À voir aussi

SA SŒUR ARRETEE AU MALI POUR CONTREBANDE La femme A. T se prostitue pour payer sa rançon

Le tribunal des flagrants délits de Dakar a jugé, hier, une affaire de diffusion d’images …