téléchargement (1)

Détournements de 15 millions à la mairie de Patte d’oie Le maire Banda Diop rejette toutes les accusations

 Le maire de la commune de Patte d’oie a profité de la cérémonie de remise de fournitures aux écoles de sa commune, samedi dernier, pour se prononcer sur les 15 millions qu’il aurait détourné. Face à la presse, Banda Diop a nié en bloc ces accusations qu’il juge mal fondées.

Le maire de la commune de Patte d’oie, Banda Diop a répondu, samedi dernier, à ses détracteurs qui l’accusent d’avoir détourné 15 millions de nos francs. « Je préfère me pencher sur les questions de développement que sur des accusations mal fondées. Pour moi, je n’ai pas été accusé mais c’est l’Etat du Sénégal qui a été agressé. Parce que les ressources de la mairie sont gérées par la Perception. Et dans l’Etat, c’est le principe de la caisse unique », a déclaré le maire de la commune de Patte d’oie. S’exprimant à l’issu d’une cérémonie de remise de fournitures aux écoles de sa commune, Banda Diop martèle : « il faut aussi qu’on ait le sens de la responsabilité et de la retenue parce que nous avons bénéficié de la confiance de 17.000 électeurs. Sur ces 17.000 électeurs, c’est 56 élus qui ont été choisis et je pense que pour ces 17.000 électeurs, quand on pose un débat, il doit être profond, qui ne crée pas de malaise dans la commune ». Selon l’édile de la Patte d’oie, ils ne vont pas continuer de parler de ces questions-là parce que, dit-il : « ce sont des amis et des collaborateurs. Ils vont revenir à la raison et nous tendons toujours une main généreuse pour le retour au dialogue ».

Par ailleurs, le maire a reconnu que les agents de sa municipalité n’ont pas perçu leur salaire depuis le mois de septembre dernier. En réponse à une question concernant le retard des salaires, Banda Diop déclare : « je tendrais toujours la main généreuse à mes collègues élus de venir partager avec nous notre souffrance. Ce qui serait pertinent c’est de poser la question de savoir pourquoi il y a eu un retard de salaire au niveau de notre commune. Il faudra communiquer pour dire que depuis le mois de septembre la commune n’a pas payé de salaires. Vous avez vu que les délégués m’interpellaient sur cette question ». A l’en croire, ils sont en train de voir comment faire avec l’enveloppe salariale qui leur a été dédiée pour rentabiliser le Centre de santé Nabil Choucair. « Parce qu’aujourd’hui, nous avons dépensé 100 millions, ne serait-ce que pour le personnel de santé dudit centre. Nous sommes en train de nous poser la question de savoir qu’elle est la plus-value. La valeur ajoutée que le Centre de santé apporte en termes d’argent à la commune. Nous sommes en train de réfléchir sur la mise en place d’une régie permettant  de surmonter ces questions dans les meilleurs délais », a dit le maire selon qui, il y a un budget à venir et ils vont tout faire pour régler la question des salaires.

Cheikh Moussa SARR

Voir aussi

ousmane-sow-000_par8176555_0

Mort d’Ousmane Sow, le sculpteur de l’esprit et de la matière

Rfi.fr- Le sculpteur Ousmane Sow, surnommé « l’Auguste Rodin du Sénégal », est mort ce …