Accueil / Uncategorized / Deux buts à Un Le sort d’AMARA ?

Deux buts à Un Le sort d’AMARA ?

Deux buts à un, c’est par le même score que le Sénégal a perdu ses trois sorties. A Saint-Louis, d’aucuns soutiennent que Amara Traore, l’entraineur national, aurait trahi son marabout. Il y a lieu de se demander, si ce score n’est pas le sort à lui jeté.

A Saint-Louis, sa ville natale, il se dit qu’il aurait signé un pacte avec le diable. Aussi, parle-t-on d’une trahison certaine. «Amara a trahi son marabout. Il sera victime d’un sort», disait-on. C’est ce qui ressort des débats dans la vieille ville, depuis le début de la Coupe d’Afrique des Nations. Le Sénégal a débuté cette compétition avec une défaite face à la Zambien 2 buts a 1. La même déconvenue s’est reproduite lors de sa seconde sortie, face au pays organisateur, sur le même score. Seulement, la troisième défaite, hier, face à la Lybie, 2 buts a 1, aura été de trop. Le Sénégal termine, ainsi, sa CAN, sans un seul point, dans ses baluchons. Toutefois, ce qui étonne, à St Louis, la ville du coach, c’est la vraisemblance d’une confirmation des allégations avancées par certains, avant le démarrage de cette compétition. Certains soutiennent, mordicus, que le mauvais sort a été jeté à Amara et son équipe. Ceci au détriment de tout un peuple qui attendait, pour cette année, du nouveau, dans l’histoire du football sénégalais. Il se retrouve, ainsi, avec la plus grande déception et le plus mauvais palmarès de l’histoire. Suffisant, alors, pour se demander si, 2 à 1 n’est pas le sort jeté à AMARA. La répétition confirme le trouble.

Yandé DIOP


À voir aussi

Touba: Les éleveurs républicains hôtes du Khalife général des Mourides…

Dans le cadre de leurs tournées de sensibilisation et d’information sur les réalisations du régime …

Macky tacle les syndicalistes «On ne peut pas dire ‘’diokhma-diokhma’’ « 

«On ne peut pas dire ‘’diokhma-diokhma’’ et en retour il n’y a pas de compensation…». …