Accueil / FAITS DIVERS / Deux maîtres coraniques écopent 5 ans de prison

Deux maîtres coraniques écopent 5 ans de prison

Pour avoir battu à mort un jeune talibé, Assane Seck et Mohamed Thiam, respectivement maître coranique et responsable du daara ont été condamnés à 5 ans d’emprisonnement. « Coups et blessures volontaires ayant entraîné la mort sans l’intention de la donner, non assistance à personne en danger et non dénonciation du crime sur le jeune talibé Mohamed Khairi Badane». Tels sont les chefs d’accusations pour lesquels le maître coranique Assane Seck et le responsable moral du daara Mohamet Thiam. Ils étaient attraits devant la barre de la chambre criminelle du Tribunal de grande instance de Diourbel. Ils vont rester encore longtemps en prison. Parce qu’il leur reste à purger quatre années. Cette affaire avait défrayé la chronique à l’époque. Les faits remontent au 25 mars 2017 lorsque les éléments de la Brigade de gendarmerie de Mbacké ont reçu une information faisant état de la mort suspecte d’un jeune talibé, élève à l’école coranique du Serigne Souleymane Badiane. D’après la même source, le corps a été déposé à la morgue du cimetière de Darou Salam pour les formalités d’enterrement.

Cuisiné par les enquêteurs, le sieur Mohamed Thiam, responsable du daara informe qu’un jeune talibé l’a informé du décès du nommé Mohamed Khairi Thiam. L’enfant, selon lui, a été sévèrement battu par le sieur Assane Seck. Devant la barre, Assane Seck a maintenu les mêmes propos qu’à l’enquête préliminaire. Il a attaché les pieds de la victime parce qu’il passait le plus clair de son temps à fuguer et il avait du mal à le maîtriser. Il a aussi reconnu avoir infligé une sévère correction à la victime ce jour-là avant de déposer l’enfant dans une chambre dans un état critique. C’est tôt le matin que le gosse a rendu l’âme. Les investigations menées par les gendarmes enquêteurs dans le voisinage immédiat du daara ont dépeint le sieur Assane Seck comme une personne de nature violente qui passait le plus clair du temps à tabasser les talibés. Reconnus coupables des chefs d’accusations de «coups et blessures volontaires ayant entrainé la mort sans l’intention de la donner pour le sieur Assane Seck», de «non assistance à personne en danger et non dénonciation de crime pour Mohamed Thiam. Les deux ont été condamnés à 5 ans de prison.

L’AS

À voir aussi

Infanticide- Aïssata Bâ jette son bébé dans la voiture d’ordures et risque 20 ans de travaux forcés

Divorcée et mère de deux enfants, Aïssata Bâ a contacté une grossesse des œuvres de …

Vol d’un téléphone portable Moussa Nakoula condamné à 6 mois ferme

Pour avoir volé un téléphone portable, Moussa Nakoula va croupir 6 mois en prison. Il …