images

Développement de l’agriculture: l’UE injecte prés de 42 milliards

L’Union européenne (UE) a conclu avec le gouvernement du Sénégal deux conventions sous forme de don d’un montant de 42,575 milliards FCFA (environ 68,120 millions de dollars). La signature de ces conventions a été faite par M. Joaquin Gonzalez-Duray, chef de la mission de l’UE au Sénégal et M. Amadou Bâ ministre de l’économie, des finances et du plan. Selon M. Duray, à travers la première convention, l’UE accorde au Sénégal un financement de 3,275 milliards FCFA pour faciliter la mise en œuvre du programme de coopération en cours (1 FCFA équivaut à 0,0016 dollar). Quant à la seconde convention, il s’agit d’ un appui budgétaire de 39,300 milliards FCFA. « A travers cet appui, l’UE souhaite contribuer à la sécurité alimentaire améliorer les performances d’une agriculture compétitive, diversifiée et durable tel que déclinée par le plan Sénégal émergent (PSE) » affirme M. Duray. Il révèle qu’en accord avec le gouvernement sénégalais, le décaissement de l’appui budgétaire sera échelonné sur trois années en fonction du progrès dans la mise en œuvre du programme d’accélération de la cadence de l’agriculture sénégalaise (PRACAS).
Dans le but d’avoir une meilleure efficacité des dépenses publiques dans le secteur agricole, un certain nombre d’indicateurs de performances sont énoncés par le chef de délégation de l’UE au Sénégal. Il s’agit notamment d’une amélioration du ciblage des bénéficiaires de subvention de des intrants agricoles, de l’amélioration des capacités de réponses aux crises à travers la constitution d’une réserve d’urgence à base de riz local, la reconstitution du capital semencier arachidier pour mettre à la disposition des producteurs des semences de qualité.
Source Apanews

Voir aussi

telechargement-3

DONNÉES INFORMATIQUES AFRICAINES La Sonatel lance un « DATACENTER »

La Société nationale des télécommunications (SONATEL) est en train de finaliser les travaux de construction …