ECONOMIE

Développement du secteur minier les industriels invités à aider les pouvoirs publics à se conformer aux normes établis

  • Date: 25 novembre 2015

Le Premier ministre Mahammed Boun Abdallah Dionne a invité  les responsables de sociétés minières, pétrolières et gazières opérant au Sénégal à accompagner l’Etat sénégalais dans l’obtention du statut de « pays conforme » aux critères édictées par l’Initiative pour la transparence dans les industries extractives (ITIE). Le gouvernement sénégalais « accueille positivement » les conclusions du premier rapport ITIE récemment publié par le Sénégal, a-t-il dit à l’ouverture de lancement dudit rapport. Selon Mahammed Boun Abdallah Dionne, le rapport ITIE « est devenue une exigence croissante de la part de la société civile et des populations des pays dotés en ressources naturelles ». C’est pourquoi, la sortie du premier rapport sous notre magistère s’inscrit dans l’ordre normal des choses. Elle ne fait que corriger une faille dans le système de reporting gouvernemental », a-t-il indiqué. Le chef du gouvernement sénégalais a dit souhaiter voir ce rapport inspirer les autorités de tutelle en charge des Mines, de la Géologie et des Hydrocarbures, en les invitant à institutionnaliser la publication de rapports annuels pour partager leurs réalisations et rendre compte de leurs activités.L’adhésion du Sénégal à ITIE s’inscrit donc dans ce contexte global de réformes visant à améliorer la gouvernance du secteur extractif et à promouvoir les meilleures pratiques de dialogue entre l’Etat et ses citoyens », a souligné le chef du gouvernement. »En publiant son rapport en octobre dernier, le gouvernement du Sénégal, en plus de s’acquitter d’un engagement international, se dote d’un instrument de dialogue pour définir et accompagner les réformes en matière de gouvernance dans le secteur extractif », a précisé Mahammae Boun Abdallah Dionne.

Aps

Comments are closed.

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15