Accueil / ACTUALITES / Développement du Numérique: Une remorque exponentielle pour tirer l’économie sénégalaise  

Développement du Numérique: Une remorque exponentielle pour tirer l’économie sénégalaise  

Dakar a abrité, hier, une rencontre de haut niveau sur les opportunités du numérique pour booster l’économie sénégalaise et africaine. C’était lors d’un Business breakfast organisé par l’Initiative africaine des Technologies avancées (IATA), dont la présidence est assurée par Monsieur Mbagnick Diop.

Baidy Sy, nouveau secrétaire général de l’IATA,  dans sa présentation sur le thème  « L’Afrique subsaharienne à l’ère de la transformation numérique », a indiqué que l’Afrique se prépare à une transformation digitale sans précédent. Et celle-ci devrait concerner aussi bien les États que les entreprises et les citoyens. Pour y arriver, dira M. Sy, il faut passer par cinq étapes majeures, à savoir : le développement des télécoms, le paiement par mobile, le e-commerce, l’introduction du digital dans le secteur public et le développement de l’économie des plateformes et des smart cities à l’africaine. Prenant le cas du Sénégal qui fait du numérique un moteur de développement économique et social à l’horizon 2025, ce dernier a laissé entendre que la vision est formulée comme suit : « En 2025, le numérique pour tous et pour tous les usages au Sénégal, avec un secteur privé dynamique et innovant dans un écosystème performant ». Cette vision, selon le secrétaire général de l’IATA, par ailleurs professeur associé au CESAG, traduit l’option du Sénégal de s’appuyer sur le numérique comme catalyseur pour une transformation structurelle de l’économie nationale et de s’inscrire dans la société du savoir et de la connaissance de manière inclusive et durable. A cette occasion, a-t-il poursuivi, la réalisation de la vision du Sénégal numérique permettra d’impulser la croissance économique au Sénégal, de généraliser l’usage du numérique, d’améliorer le climat des affaires et de générer un volume important d’emplois directs et indirects. Pour faire du Sénégal la première économie numérique de l’Afrique subsaharienne, Baidy Sy a proposé  quelques pistes de réflexion. On peut citer la création et la mise en place du conseil national du numérique, le rôle et le positionnement de l’Agence de l’Informatique de l’Etat, repenser l’organisation du numérique au Sénégal et mettre les start-up au cœur de la stratégie nationale numérique.

La centralisation de l’administration digitale du Sénégal

Prenant  la  parole  lors des débats, Amadou Ly Bocoum, vice-président du Mouvement des entreprises du Sénégal (MEDS), a dénoncé la cacophonie qui existe au sein de l’Etat dans la gestion du numérique, parce que chaque démembrement veut gérer sa propre politique numérique. A l’en croire, il faut une centralisation de toute l’administration digitale du Sénégal pour une cohérence et une optimisation du numérique au niveau national. Quant à Zakaria Diallo, président de la fédération TIC/IATA et chef de service  informatique à  la présidence de la république, il a souligné que le secteur privé national a d’énormes difficultés parce qu’il y a un problème de synergie. Les entreprises sénégalaises doivent  s’organiser davantage. A cet effet, il a donné l’exemple du marché attribué à Atos, alors qu’il y a beaucoup d’entreprises sénégalaises qui pouvaient gagner ce marché. « On donne ces marchés à ces entreprises parce que nous ne sommes pas organisés. Il faudrait qu’il  y ait une meilleure organisation, par exemple en consortium », a-t- expliqué. Il faut que les incitatives comme IATA poussent l’Etat dans toutes les infrastructures qu’on met au Sénégal, en prenant en compte  la  dimension  du numérique. Il a conseillé la mise en place d’un gros ministère de l’économie numérique car il pense que cette organisation est essentielle.

Zachari BADJI

À voir aussi

 «And Gueusseum» décrète encore 72 h de grève

L’alliance des syndicats autonomes de la santé et de l’action sociale du Sénégal (Asas/And Guesseum) …

Tournée économique dans le sud: Macky nargue les détracteurs des Conseils des ministres décentralisés 

Le Président de la République, Macky Sall, a lancé ce weekend les  travaux de la …