Accueil / POLITIQUE / Diabel Bâ, conseillère économique sociale et environnementale «L’Apr doit être unie pour faire face aux fauteurs de trouble»

Diabel Bâ, conseillère économique sociale et environnementale «L’Apr doit être unie pour faire face aux fauteurs de trouble»

 L’actualité nationale préoccupe au plus haut sommet de la mouvance présidentielle. Mme Dabel Bâ, du Conseil économique social et environnemental, appelle les apéristes à faire face aux fauteurs de trouble.

Selon la conseillère économique et sociale, les apéristes ont le devoir rester unis, pour faire face à ceux qui tentent de semer la violence. «C’est dans un contexte très difficile que le Plan Sénégal Emergent a été conçu. Ce plan est le fruit d’une généreuse ambition d’un homme d’Etat qui, fortement imprégné du vécu quotidien de ses compatriotes, a décidé d’offrir de nouvelles perspectives aux générations actuelles et futures», a-t-elle déclaré, précisant que changer de vision et de comportement, c’est bâtir une économie plus compétitive et accompagner Macky Sall dans la réalisation de ses projets : créer plus de revenus pour un plus grand nombre de ménages dont profitera la production domestique, à la faveur de l’amélioration de sa compétitivité. «Les Sénégalais ne doivent pas minimiser  ce qui a été fait, en termes de réalisations, depuis la seconde alternance. Personne ne peut contester le fonctionnement de la justice sénégalaise, au moment où certains pays sont en train de copier notre méthode de gouvernance. Menacer de brûler les Institutions n’honore pas un ancien président de la République. Me Wade doit demander la clémence de la justice et de tous les Sénégalais, car c’est l’argent de tout un peuple qui a été dilapidé pendant des années», assène la responsable Apr à Yeumbeul Sud. A propos de la réduction du mandat du président de la République, elle magnifie un signe de dignité de la part de Macky Sall. «Changer de vision, c’est développer un programme d’investissements structurants d’envergure, pour dynamiser tous les secteurs de l’économie et attirer des investissements directs étrangers et non occuper les places publiques, à manifester pour l’élargissement des prédateurs des deniers publics», a-t-elle conclu.

Sada MBODJ

À voir aussi

« Aar Li Nu Bokk » va encore marcher vendredi

Après sa manifestation du 14 juin durement réprimée, la plateforme Aar Li Nu Bokk  remet …

Présidentielle 2019: Tfm et 2Stv épinglés par l’UE

Des chaines de télévisions locales ont été épinglées par l’Union européenne pour non respect des …