téléchargement

DIALOGUE NATIONAL La COJER en phase avec Macky

Les jeunes de l’APR sont plus que jamais en phase avec le Président Macky Sall dont ils suivent, sous la houlette de leur responsable Thérèse Diouf Faye les moindres actes qu’il pose et les innovations qu’il entreprend. Sans verser dans une controverse, la COJER qui les regroupe salue avec fierté et enthousiasme le Dialogue national qu’il a convoqué avec les forces vives de la Nation, entend l’accompagner dans la perspective de l’apaisement du champ social et politique pour une mobilisation des énergies patriotiques en vue de l’émergence nationale.

Pour Thérèse Diouf Faye et ses camarades de la COJER, le Dialogue national ne fait que s’inscrire dans une dynamique de concertation qui constitue une des marques du modèle de gouvernance de Macky Sall. Il fait suite à la « Concertation nationale sur l’avenir de l’Enseignement supérieur, à la Concertation nationale sur la Santé et l’Action sociale, les Assises de l’Éducation nationale, la Conférence nationale sur le dialogue social, les Consultations citoyennes pour les Réformes institutionnelles, les Concertations autour de l’Acte 3 de la Décentralisation, le Processus inclusif autour de la Réforme du foncier et le Forum sur l’Administration. Ainsi, la COJER  montre non seulement son attachement à Macky Sall mais aussi son militantisme loyal par un suivi capillaire de sa politique. Constatant que le processus au Sénégal est fiable, transparent et robuste ».

Thérèse Diouf Faye et ses camarades en conclut que la question agitée par une certaine opposition sur la personne du ministre de l’Intérieur est surannée. La COJER milite pour une politique qui mène vers le progrès en invitant une certaine classe politique à rompre avec le débat politicien d’arrière-garde. Des questions importantes devraient plutôt mobiliser les intelligences. La COJER les cite : la modernisation du rôle des partis politiques et leur mode de financement, l’adoption ou non de la Loi du 06 mai 1981 sur les partis à l’évolution de la démocratie, le statut de l’opposition et de son chef et l’amélioration du processus électoral. Ainsi, face aux actes posés  et devant les urgences et les défis, Thérèse Diouf Faye et ses camarades se montrent inextricables au Président Macky Sall comme des lierres dans leur attachement. Mieux, pour la défense de sa politique en cours, ils semblent bien s’ériger en boucliers.

Pape Ndiaye

Voir aussi

telechargement-2

GUERRE FRATRICIDE ENTRE APERISTES- La COJER de Tamba joue les bons offices et interpelle Macky

La guerre des mots que se livrent les jeunes du parti présidentiel, est loin de …