POLITIQUE

DIALOGUE NATIONAL- La JDS somme le PS de se retirer immédiatement du processus

  • Date: 1 juin 2016

 La Jeunesse pour la Démocratie et le Socialisme (JDS), désapprouve la direction du Parti socialiste (PS), qui participe en ce moment au dialogue qu’elle qualifie de « cirque grotesque ». Sur ce, la JDS demande à Ousmane TanorDieng de se concentrer sur la reconquête  du pouvoir.

Pour cette instance du Parti socialiste (Ps), « l’Assemblée nationale constitue le lieu par excellence du dialogue institutionnalisé. Le champ politique sénégalais manque de clarté. Il est dans une confusion généralisée qui laisse les citoyens orphelins d’une quelconque alternative politique crédible »,  clame la JDS dans un communiqué parvenu à notre rédaction. La Jeunesse pour la Démocratie et le Socialisme (JDS) exprime toute son indignation « devant le cirque grotesque qui s’est déroulé, samedi dernier, à la salle du Banquet. Le Palais de la République n’est pas une salle de spectacle. À la prochaine session, épargnez nos institutions et allez  vous promener au Grand Théâtre pour y jouer votre comédie. Les amateurs de la politique politicienne vous poursuivront là-bas. Ils pourront se bousculer à la porte pour se disputer des cartons d’invitation afin de prendre part au festin national. Il n’y a jamais assez de places pour accueillir le collège politique des profiteurs. La honte ne tue pas chez les hommes politiques sénégalais ».

La JDS est d’avis que  le Sénégal n’est pas sujet à une instabilité chronique. « Il est tout simplement mal gouverné par une élite politique accaparatrice qui ne veut pas reconnaître son échec et qui est incapable de comprendre les aspirations au changement du peuple. Contrairement à l’idée tacitement avancée d’un dialogue sincère que le contexte national exigerait pour baisser les tensions politiques et sociales, il s’agit davantage d’une diversion politique pour masquer l’immobilisme du régime en place », tonne la JDS. Toutefois, la JDS appelle les forces vives de la Nation à s’organiser pour  préparer une alternative  « afin de mettre fin au règne de la caste politique des prédateurs et des profiteurs. La JDS appelle le Parti socialiste (Ps) à se retirer de ce cirque grotesque pour  se consacrer à la  reconquête du pouvoir. Sinon, le parti saborde son avenir au profit de la carrière achevée de quelques individus qui veulent boucher l’horizon à la jeunesse. La direction du parti doit revenir vers les militants  et vers le peuple! »

Et de renchérir : « Dans ces conditions, vouloir tenir un dialogue national sans objet pertinent de dialogue est une stratégie purement dilatoire, mais aussi une invite à la compromission. Il empêche l’émergence d’une alternative crédible et concurrente au régime en place. Plutôt que d’épuiser ses énergies dans une parodie de dialogue national. La Jeunesse pour la Démocratie et le Socialisme (JDS), demande également à l’opposition d’aller  travailler à la construction d’une alternative crédible ».

 Ibrahima Khalil DIEME

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15