Accueil / ACTUALITES / DIALOGUE NATIONAL Macky entame les consultations, le samedi 28 mai

DIALOGUE NATIONAL Macky entame les consultations, le samedi 28 mai

Le président Macky Sall lancera, le samedi 28 mai, des consultations tous azimuts en vue d’un dialogue national sur des « questions exclusivement d’intérêt national ».
Le dialogue politique ou national tant attendu aura bel et bien lieu. C’est ce samedi 28 mai que le chef de l’État va entamer les consultations nationales avec toutes les forces vives de la Nation. La décision a été prise par le président Sall, en Conseil des ministres. Le président de la République réaffirmant son appel au dialogue national, nous dit-on, a fait montre d’une ferme volonté de mener des consultations inclusives, sur des questions exclusivement d’intérêt national. En effet, le locataire du Palais va engager un dialogue politique devant inclure toutes les composantes à savoir la majorité, l’opposition et la Société civile, nous renseigne le communiqué du Conseil des ministres. Fixant le cadre dudit dialogue, Macky Sall a ainsi engagé le Gouvernement et tous les acteurs concernés à perpétuer cette tradition bien sénégalaise de se retrouver toujours pour échanger sur des sujets majeurs, précise la même source. Dans ce cadre, le chef de l’État compte ouvrir le dialogue national, samedi 28 mai 2016, en recevant les acteurs de la classe politique, ceux de la Société civile, du secteur privé, des organisations de travailleurs, les autorités religieuses et coutumières.
À signaler qu’en fin avril, le chef de l’État appelait à des retrouvailles au sein de la famille libérale. Mais à peine lancée, l’idée de ce dialogue semblait déjà battre de l’aile, et pour cause. Le leader du parti Rewmi avait soutenu qu’il doutait de la sincérité de l’appel du président de l’Alliance pour la République (Apr) et attend des gages pour répondre favorablement à̀ une telle sollicitation. Car, pour Idrissa Seck, il n’est pas question de participer à un dialogue où des intérêts personnels sont mis en avant. Les jeunes du Pds même s’ils ne s’opposent pas au dialogue politique, doutent également de la « sincérité » de l’appel de Macky Sall. Toussaint Manga et Cie parlent plutôt de « farce ». La Jds, quant à elle, assimilait le dialogue politique, « d’hypocrisie sénégalaise ». Les jeunes socialistes, par la voix de Babacar Diop, parlent d’un complot qui, selon eux, serait en train d’être orchestré contre le peuple.

Mouhamadou BA

Share This:

À voir aussi

CONFRONTATION ENTRE LE MAIRE DE DAKAR, LE DAF ET LE CHEF DU BUREAU DU BUDGET Mbaye Touré et Bodian ont mis hors de cause Khalifa Sall

Me El Hadji Diouf a déclaré, hier, que la confrontation entre le Maire de Dakar …