Accueil / SOCIETE / Dialogue Social- Les membres mis à niveau pour une bonne appropriation des outils de gestion

Dialogue Social- Les membres mis à niveau pour une bonne appropriation des outils de gestion

Le CDS/SEF a organisé, hier, un atelier de renforcement de capacités et de mise à niveau des membres du bureau, pour une bonne appropriation des outils de gestion du comité du Dialogue social/secteur Education et Formation.

 « Après son assemblée générale ordinaire tenue les 05, 06 et 07 Mai 2017, un nouveau directeur du CDS/SEF a été mis en place et un bureau installé à l’issue de cette session. Pour permettre aux membres de ces différentes instances de s’approprier des documents précités, il est convenu de la convocation de cet atelier », a déclaré Baba Ousseynou Ly, Président du Comité du Dialogue social/secteur Education et Formation.

Selon lui, l’objectif général de cet atelier est de renforcer les capacités et de mettre à niveau les membres du bureau du CDS/SEF par une bonne appropriation des outils de gestion du comité du Dialogue social/secteur Education et Formation. « En plus, il s’agit, entre autres, de faire la clarification conceptuelle sur le dialogue social, présenter le processus d’institutionnalisation du dialogue social au Sénégal, présenter le cadre juridique du dialogue social au Sénégal, partager le règlement intérieur du comité du dialogue social,… », a-t-il fait savoir.

Ainsi, M. Ly de noter que le rôle du CDS/SEF est d’apaiser le système scolaire en plus de rencontrer tous les secrétaires généraux de syndicats. « C’est comme nous l’avons déjà fait d’ailleurs, pour faire la synthèse des points d’accords non réalisés et recenser les nouvelles questions qui se posent en termes de revendication et nous en avons fait un document de travail qui a permis au Gouvernement, à travers le Ministère de la Fonction publique déjà,d’entamer les négociations », a-t-il dit. Et ajoute qu’ils comptent ainsi se réunir très prochainement pour une commission médiation devant permettre de dégager des stratégies afin de rapprocher le Gouvernement,en tenant en compte de ses contraintes, et les revendications des enseignants, pour arriver au juste milieu.C qui permettrait de renouer la paix au niveau de l’espace scolaire.

Mbaye Fall Lèye Président d’honneur du Cusems, de son côté, de noter qu’au moment oùils tiennent cette rencontre, le système de l’éducation et de la formation est en proie à des convictions profondes qui risquent, si on ne prend pas les dispositions idoines, de remettre en question tous les efforts qui en train d’être consentis pour stabiliser une école de qualité et une école de la réussite. « C’est pourquoi nous considérons que le thème est capital et notre rôle également est fondamental. Nous devons donc nous servir de notre structure comme levier d’anticipation pour juguler les éventuelles crises qui peuvent annuler tous les efforts que nous faisons pour construire un système éducatif de qualité, qui est notre gage le plus sûr pour promouvoir le développement économique social de qualité », a-t-il laissé entendre.

Khady Thiam COLY

À voir aussi

Un autre immeuble d’Excaf vendu

Les temps sont durs pour les héritiers de feu Ben Bass Diagne. Après avoir perdu …

Mort de Fallou Sène: Me Assane Dioma Ndiaye va saisir les juridictions internationales

Avocat de la famille du défunt étudiant Fallou Sène, Me Assane Dioma Ndiaye indique que …