Accueil / ACTUALITES / Clin d’œil-Diantre ! Ils se chamaillent au cœur du Palais

Clin d’œil-Diantre ! Ils se chamaillent au cœur du Palais

L’information est hideuse. Les faits sont avilissants. Les acteurs sont méprisables. Seydou Guèye et El Hadji Hamidou Kassé en seraient presque venus aux mains après s’être abreuvés de propos ignominieux. Et dire qu’ils ont en charge la communication politique et gouvernementale de l’Apr et du chef de l’État.

Pauvre Macky ! Dans un contexte politique si complexe et si difficile pour lui, alors qu’il est devenu la principale cible de presque toute la classe politique du Sénégal et même celle de son propre camp, deux ses ministres se chicanent et se lancent des propos injurieux au cœur du Palais présidentiel, siège de l’Institution principale de la République. Comme des loups qui se lèchent après qu’ils viennent de mordre, ils ne semblent nourrir aucun regret parce qu’animé d’enseignements et d’intentions mauvaises dont la seule finalité est le contrôle d’une sinécure.
C’est simplement honteux ! C’est grave ! C’est la preuve que si demain Macky Sall quittait le pouvoir, toute cette pléiade de rhéteurs qui saturent son régime et le Palais présidentiel l’abandonnerait parce qu’animés que par la quête de bourses.
Ce qui est sûr est qu’aucune mesure ne sera prise. Macky Sall ne sanctionne que des délits mineurs. Mais il reste coi devant les fautes politiques et institutionnelles effroyables qui heurtent la Nation.

Son régime semble encore s’enfoncer dans l’abîme surtout avec cette communauté de chicaneurs, d’ergoteurs et de rhéteurs qui gèrent sa communication, une communication si désastreuse et défectueuse tenue par des gens qui s’injurient même au cœur du Palais !

Le Piroguier

À voir aussi

Vote avec les anciennes cartes Macky saisit le Conseil constitutionnel

Le vote avec les anciennes cartes d’identité nationale et d’électeurs numérisées le jour du scrutin …

GO: Miss Samba  lance sa collection d’été

Soula nékhé dé!! Il y a quelques mois, Lamine Samba, le célèbre animateur de lutte …