ACTUALITE

Diffusion de films pornographiques- L’Ocdf en croisade contre Excaf

  • Date: 10 juillet 2015

Une campagne de sensibilisation a débuté dans la banlieue, sur initiative des membres du Fonds africain pour la défense des enfants (Ocdf), pour dénoncer la diffusion d’images pornographiques à travers des chaines de télévision sur le bouquet de Excaf Télécom.  Le Conseil national de régularisation de l’audiovisuel a donc été saisi par l’Ocdf, afin que des sanctions soient prises à l’encontre des diffuseurs de ces images qui risquent d’impacter sur la vie des enfants. Ce n’est pas une première. L’organisation ayant souvent déploré la diffusion de certains films qui peuvent détourner enfants de bas âges, à travers les médias. Massamba Mbaye, président de l’Ong One Africa Children Defense Funds, de préciser : «c’est un appel qui est lancé pour sensibiliser les populations qui doivent exiger l’arrêt de la diffusion d’images pornographiques sur le bouquet Excaf Télécom. Le Cnra est complice de ce groupe. Une démarche pénale a été entamée pour trainer ces diffuseurs en justice.» Poursuivant, il rappellera que toutes sortes de démarches ont été  utilisées et à plusieurs reprises, pour saisir les responsables de ces chaines qui sont restés sourds. Aussi, ont-ils initié cette rencontre avec la presse, pour exprimer leur colère contre Excaf Télécom. Massamba Mbaye ajoute que les images qui interviennent dans la vie quotidienne des enfants, devraient normalement contribuer à la construction de leur relation sociale. Le boycott auquel invite l’Ocdf consiste à ne pas acheter les produits Excaf et à dénoncer le mutisme du Cnra. Le groupe incriminé diffuse des films pornographiques, alors que cela est puni par la loi.

Sada MBODJ

Comments are closed.

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15