Diourbel : pour désigner un Imam, Ibadous, Mourides et Tidianes soldent leurs comptes par des coups de poings

Des fidèles musulmans se sont donnés en spectacle avant hier dans la commune de Diourbel. Cela s’est pasé précisément au quartier de Grand-Diourbel. C’est le choix d’un imam pour diriger la prière de “Timis” qui a été à l’origine des problèmes.Les Mourides, les Ibadou et les Tidianes ont chacun voulu que celui dirige la prière soit issu de leur confrérie. N’ayant pas pu accrder leurs violons, ils s’en sont venus aux mains. Les coups de poings, les babouches et les insultes fusaient de partout à la mosquée.

Le préfet de la localité Saer Ndao  s’est saisi de cette affaire hyper sensible.  D’ailleurs des sources dignes de foi et très proches du commissariat urbain de Diourbel, renseignent que la mosquée risque d’être fermée jusqu’à nouvel ordre au cas où le conflit devrait aboutir à  des risques de troubles à l’ordre public.

senego.com

Voir aussi

MORT DE L’ELEVE SAPEUR CHERIF NDAO  Les suspects jugés le 27 janvier prochain

 Les mis en cause dans l’affaire Chérif Ndao, un élève sapeur-pompier décédé lors de sa …