Accueil / Education / Diplôme d’expertise comptable et financière : 23 ressortissants de l’Uemoa reçoivent leur attestation

Diplôme d’expertise comptable et financière : 23 ressortissants de l’Uemoa reçoivent leur attestation

Le Soleil- Ils se sont investis pleinement et ont été récompensés de leurs efforts. Au cours d’une cérémonie sobre, 23 ressortissants de l’Union économique et monétaire ouest africaine ont reçu leur attestation d’expertise comptable et financière.

Ils ont travaillé dur avant d’arriver à ce moment de joie et de consécration. Sur une liste de 33, ils sont 23 à réussir, avec brio, leur Diplôme d’expertise comptable et financière. Vendredi dernier, au Centre africain d’études supérieures en gestion (Cesag), ils ont reçu leur attestation au cours d’une cérémonie sobre, mais solennelle, présidée par Dossolo Diarra, représentant de l’Uemoa, en présence des professeurs Lansina Sidibé (Commission régionale pour la formation des experts comptables et financiers ), El Bachir Wade (secrétaire permanent du Decofi), Nadedjo Bigoularé, président du jury, Moussa Kâ de l’Ordre national des experts comptables et comptables agréés du Sénégal. «Le Cesag est honoré de vous accueillir pendant une semaine consacrée aux quatre rencontres annuelles statutaires d’un cursus de formation qu’il a contribué à mettre en œuvre », a déclaré Justine Tano Beugré, secrétaire général du Cesag qui a représenté le directeur général.

Mme Beugré qui les a félicités a recommandé aux récipiendaires de « respecter l’éthique et la déontologie », soulignant qu’ils sont désormais des « ambassadeurs du Cesag ». De même, elle les a exhortés à toujours cultiver l’excellence par la quête permanente du savoir et de la perfection. « C’est le seul moyen de maintenir la compétence », a affirmé la Sg du Cesag.

Depuis son lancement, en 2000, 113 candidats ont décroché le Diplôme d’expertise comptable et financière. Et selon elle, cette expérience est à la croisée des chemins puisque l’Ohada (Organisation pour l’harmonisation du droit des affaires) et l’Uemoa sont en discussion sur son avenir en « termes de montée en puissance pour couvrir toute la zone franc, tous les membres de l’Ohada ». « Cette orientation que prend l’évolution du cursus est, sans doute, imputable aux succès qu’il a enregistrés », a affirmé Justine Tano Beugré.

A son avis, les produits du cursus ont fini de démontrer leurs compétences. « On les retrouve dans tous les grands groupes internationaux avec de hautes responsabilités », s’est-elle réjouie.

Le Diplôme d’expertise comptable et financière au sein de l’Uemoa a été créé pour doter les entreprises, les cabinets et les administrations financières des Etats membres de cadres de niveau homogène formés en référence aux standards internationaux et capables d’impulser, d’accompagner et de faire aboutir les réformes économiques et financières initiées dans l’Uemoa. De plus, cette formation veut contribuer à l’harmonisation des conditions d’exercice de la profession comptable et à l’application effective de la liberté d’établissement des ressortissants des Etats membres dans tous les pays de l’Union.

Au cours de la cérémonie, les intervenants ont rendu un vibrant hommage à l’ancien ministre ivoirien et ancien directeur général du Cesag Dr Patrice Kouamé, présentement secrétaire exécutif du Conseil de l’Entente qui a beaucoup œuvré pour l’adoption du texte ayant institué le Diplôme d’expertise comptable financière (Decofi) et le Diplôme d’études supérieures de comptabilité et gestion financière (Descogef).

Mamadou GUEYE

À voir aussi

Miss maths et Miss sciences 2018 : Macky Sall félicite les lauréates

Khadidiatou Coulibaly de la Maison d’éducation Mariama Bâ de Gorée et Fatou Betty Barro Mbodji …

UGB : La CESL écrit à Macky

La coordination des étudiants de Saint-Louis a adressé une lettre ouverte au président de la …