19 septembre, 2014
Accueil » ECONOMIE » [Direct] – 7e édition des « Business Breakfast » du MEDS, en partenariat avec la DGID
[Direct] – 7e édition des « Business Breakfast » du MEDS, en partenariat avec la DGID

[Direct] – 7e édition des « Business Breakfast » du MEDS, en partenariat avec la DGID

Le Mouvement des entreprises du Sénégal (MEDS) organise ce mercredi 06 février, entre 8h et 11h, un petit-déjeuner d’affaires sur le thème: « Le nouveau Code général des impôts et domaines présenté aux PME/PMI et aux TPE’’. La rencontre se déroule au salon des Princes de l’hôtel Terrou-Bi et se tient en partenariat avec la Direction générale des impôts et domaines (DGID). Cette 7e édition des « Business Breakfast » (Petits déjeuners d’Affaires) regroupe acteurs du secteur privé, décideurs économiques, financiers, leaders d’opinion, journalistes et experts afin d’échanger sur les dispositions principales du Nouveau Code des impôts. Elle devra permettre aux PME/PMI de mieux comprendre la nouvelle approche du Code général des impôts et sa pertinence par rapport à leur environnement économique.

Vous pouvez suivre cette rencontre en direct sur Rewmi.com.

11h55 : Mbagnick Diop, président du MEDS délivre le message de clôture de cette rencontre, en remerciant ses invites pour les réponses pertinentes qu’ils ont apportées.

11h22 : Monsieur Sy apporte des éclaircissements sur les différentes formes d’imposition.

11h07 Une seconde liste d’intervenants est ouverte. Ces interventions sont toujours relatives aux dispositions principales du code general des impots.

10h34 : Messieurs Lamine Sy et Ibrahima Diop reprennent la parole pour répondre aux différentes interventions. Mr Sy met l’accent sur la nouvelle orientation du code général des impôts qui préconise la formalisation des entreprises. « Nous voulons accompagner les entreprises, faciliter leur création de richesse en réduisant les coûts de la fiscalité, mais pour que cela soit possible, il faut que ces entreprises se formalisent », dit-il, avant de lancer aux chefs d’entreprises : « appropriez-vous des nouveaux dispositifs du code général des impôts ».

10h06 : début des échanges avec la salle, le public fait des remarques et pose des questions sur des points spécifiques de ce nouveau code.

10h00 : Saliou Dièye, vice-président du MEDS prend la parole pour saluer le nouveau code général des impôts, qui répond favorablement aux attentes des chefs d’entreprises. Il en profite aussi pour remercier les autorités publiques.

9h23 : le conseiller du directeur général des impôts et domaines, Mr Sy prend la parole pour parler de certains points relatifs aux réformes contenues dans le nouveau code général des impôts, notamment en ce qui concerne la réforme générale des PME. Un « soucis de simplification de l’impôt » et une « volonté de réduction des délais de traitement » sont a l’origine de cette reforme, selon lui. Dans cette reforme, on a une « catégorisation des entreprises selon le chiffre d’affaires ». Cette « classification n’est pas propre au Sénégal », précise-t-il. Pour les PME, « il y a beaucoup d’innovation, notamment sur l’impôt direct ». Le « barème n’était pas bon, plus votre chiffre d’affaires était important, moins vous payiez d’impôts », relève-t-il. Il fallait un barème juste pour avoir une imposition appropriée. Dans un soucis de conciliation et de consensus, le barème proposé par l’UNACOIS. Il y a six prélèvements fiscaux qui sont réduits en un seul. Dans un « régime de réel simplifié, si vous dépassez 50 millions fcfa, vous devez vous formaliser ». Les entreprises qui font moins de 20 millions de fcfa paient l’impôt trimestriellement, celles qui font plus de 20 millions, paient mensuellement.

9h11 : Mr Ibrahima Diop, directeur des impôts qui représente le DG de la DGID, Amadou Ba, s’adresse au public. Il remercie les de ce rendez-vous de sensibilisation sur ce nouveau code régissant les impôts. « La qualité de la collaboration a rendu possible l’élaboration de ce code général des impôts », dit-il avec satisfaction.

9h06 : la cérémonie démarre avec Mbagnick Diop, président du MEDS qui fait son allocution. « Ce concept de « business breakfast » nous a paru nécessaire pour combler un déficit et offrir un cadre conivial d’échanges entre pouvoirs publics, acteurs du secteur prive, experts et universitaires autour des questions concernant la vie, le développement et la pérennisation de l’entreprise ». Le but est aussi de « sensibiliser les décideurs économiques, les dirigeants d’entreprises sur le nouveau code général des impôts.

8h39 : début du Breakfast

8h15 : mise en place