Accueil / ACTUALITES / Dissidence dans le parti de Niasse, Ascan wi, un nouveau parti voit le jour

Dissidence dans le parti de Niasse, Ascan wi, un nouveau parti voit le jour

Les animateurs de la dernière fronde intervenue au sein de l’Alliance des forces de progrès (Afp), ont finalement créé leur parti politique. Ils l’ont annoncé hier, à Dakar, au cours du point de presse organisé à cet effet. « Nous avons décidé d’arrêter la querelle inutile et de mettre sur pied un nouveau parti ». La déclaration est de Abdoukhadre Ndiaye. Il l’a faite hier à Dakar lors d’un point de presse que lui et ses camarades, les anciens frondeurs de l’Afp, ont tenu. Son avis ainsi décliné, celui qui a été exclu des rangs des progressistes, pour cause de fronde a ajouté : « Nous sommes partis pour dire pourquoi nous sommes venus en politique ». Et d’annoncer la création de Alliance sacrée pour la cause nationale (Ascan wi).

Source : Le Matin
Ensuite, M. Ndiaye a précisé que le cadet des formations du Sénégal, « n’appartient à aucune famille politique. Ni du pouvoir ni de l’opposition actuelle ». Mais Ascan wi n’a pas encore décroché son acte de naissance des mains du ministère de l’intérieur. Pourtant, à en croire son leader, ils ont adressé les documents pour information à qui de droit. C’est dire que la balle n’est plus dans le camp des ex-frondeurs de l’Afp. Ainsi, à peine né, ce parti est courtisé. Ce que M. Ndiaye a fait observer, hier: « Déjà, nous avons de partout des contacts, sauf de la coalition Sopi ». Cet intérêt porté à Ascan wi, n’est pas pour déplaire à ses animateurs. Car, ils ont décidé de prendre part aux législatives du 3 juin 2007. En quoi faisant ? M. Ndiaye le dira: « En accompagnant une formation qui nous aura convaincus ».

Alors que pense donc Ascan wi du boycott de ce scrutin décidé par une partie de l’opposition ? « Une bourde inexplicable », a expliqué Abdoukhadre Ndiaye. Pour lui, « la contestation de l’opposition dite la plus significative, ne repose sur aucune preuve concrète ». C’est dire que Ascan wi, va difficilement flirter avec cette opposition, puisque ces jeunes leaders disent ne pas se reconnaître dans cette stratégie. Mais ils se défendent de soutenir la mouvance au pouvoir. Ascan wi est d’une obédience centriste. Mais « il ne veut pas s’enfermer dans un clivage », a souligné son leader. Aussi, ce parti se veut-il « singulier ».Tenez par exemple, son leader doit céder automatiquement sa place après trois mandats successifs à la tête de la formation.

Aussi, le parti a-t-il autorisé en son sein l’animation de courants de pensée. Il a aussi fait découvrir son logo: « Une femme, une calebasse sur la tête contenant un cauri ». Un ensemble de symboles et de couleurs que Babacar Guèye, un ex-responsable des jeunes Afp de Thiès membre actuel du directoire de Ascan wi, a décortiqué. Il parlera « d’éthique, d’ouverture au monde, de ressources et de sacrifices à concentir ». Rappelons que Abdoukhadre Ndiaye et certains de ses camarades de l’Afp avaient tenté de créer un courant de pensée au sein de leur formation politique. Ce que les progressistes ont réprouvé et Ils ont exclu de leurs rangs, les initiateurs d’un tel projet politique.


À voir aussi

Ziguinchor : Le  PM annonce la construction d’un marché sous-régional

Le Premier ministre était hier au chevet des sinistrés de l’incendie du marché Tilène de …

Sen Tv: Thiamass claque la porte

Le Pdg de D-media Bougane Guéye Dany vient encore de perdre un de ses éléments. …