Accueil / Insolites / Distribution de «Sukeru Koor» à Keur Massar : Le ministre Fatou Tembédou et la questeur Awa Niang ont failli se boxer

Distribution de «Sukeru Koor» à Keur Massar : Le ministre Fatou Tembédou et la questeur Awa Niang ont failli se boxer

La bataille de borne fontaine entre deux grandes dames du parti au pouvoir, a été évitée de peu, hier entre 17 et 18 heures, à la permanence de l’Apr de Keur Massar, informent des témoins de IGFM présents sur les lieux au moment des faits. «Fatou Tambédou, ministre déléguée auprès du ministre du Renouveau urbain, de l’Habitat et du Cadre de vie, chargée de la restructuration et de la requalification des banlieues et  Mme Awa Niang, 2ème questeur de l’Assemblée nationale par ailleurs, responsable de l’Apr à Dalifort, ont failli coupé le jeûne par des coups de poings».

Tout est parti indiquent toujours les témoins, de la cérémonie de remise de dons de «Sukeru Koor» à Keur Massar. La responsable des femmes de l’Apr, Maréme Badiane a été invitée par madame le ministre pour présider la cérémonie.

Honorant de sa présence en compagnie d’Awa Niang, Maréme Badiane n’en revenait pas, car, tout allait bien comme sur des roulettes, avant qu’une forte tempête de propos aigres doux, vienne perturber la cérémonie.

Ce, eut égard à la témérité d’Oulimatou Ndoye, proche collaborateur du maire de Keur Massar, Moustapha Mbengue, estampillé ennemi juré de madame le ministre. Car, informée par ses canaux de la cérémonie de réception de dons, Oulimatou Ndoye, n’a pas cherché loin, pour mobiliser les proches du maire hors du territoire, pour y prendre part.

Un refus catégorique leur a été servi par des préposés à la sécurité de mettre pied dans la salle. Ce fut un véritable méli-mélo. Les invités avaient du mal à cacher leur désarroi au point que Awa Niang demanda à Fatou Tambédou d’intervenir afin que le camp du maire assiste à la rencontre. Contre toute attente, Mme la questeur a été interdite de prendre la parole par Mme le ministre, avec comme explication, seule la responsable des femmes de l’Apr devait parler au nom de la délégation.

C’est en ce moment, précisent nos interlocuteurs qu’un quiproquo indescriptible envahi la salle, obligeant Mme la questeur à évacuer les lieux et prendre  place dehors.

Sous la furie des proches du maire qui voulaient à tout prix en découdre avec le camp de madame le ministre que celle-ci, dépassée par la tournure des événements, appela le commandant de la brigade de la gendarmerie de la localité, qui a débarqué dare-dare  avec quelques uns de ses éléments pour maîtriser la situation.

«C’est à l’instant, que tout est rentré dans l’ordre et les chèques ont été remis à la coordonnatrice Fatou Diao», ont informé nos sources».

iGFM

 

Share This:

À voir aussi

Les chiens héros ont maintenant leur trophée

Le concours sera ouvert à toutes les races. Il permettra de récompenser les chiens qui …