DIVERSITÉ DES EXPRESSIONS CULTURELLES : L’UNESCO DÉCERNE UN SATISFECIT AU SÉNÉGAL

Le rapport quadriennal sur la mise en œuvre de la Convention sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles, a valu au Sénégal un satisfecit de l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO), a appris l’APS, mardi. La révélation a été faite, par le secrétaire général du ministère de la Culture et de la Communication, Birane Niang. « L’UNESCO a décerné au Sénégal un satisfecit compte tenu non seulement du respect de cette obligation fondamentale de ce rapport mais surtout de la qualité du rapport qui a largement été saluée », a-t-il dit à la presse.
S’exprimant en marge de la cérémonie de restitution du rapport quadriennal sur la mise en œuvre de la Convention sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles, il a souligné que « la culture se porte bien, car le budget du ministère a presque doublé ». Birane Niang affirme que c’est en guise de remerciement qu’il a été décidé de « tenir un atelier de partage avec le comité qui a réalisé ce rapport et de décerner des certificats et des attestations à tous ses membres ».
 Pour le directeur des arts, Abdoulaye Coundoul, « ce rapport du fait qu’il n’a jamais été produit, a été beaucoup plus large’’. « L’objectif est atteint », s’est-t-il félicité, ajoutant que « l’Etat répond à ce qui était attendu de lui » par à rapport à la Convention sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles. L’esprit de ce rapport est de mettre en exergue les politiques soumises par l’Etat et la société civile pour mettre en œuvre la convention », a-t-il rappelé.
Quant à la directrice générale de l’UNESCO, Irina Bokova, elle estime que,  » pour la première fois à l’échelle mondiale, le programme de développement durable à l’horizon 2030, récemment adopté par les Nations Unies, reconnaît le rôle essentiel de la culture, de la créativité, et de la diversité culturelle pour relever des défis du développement durable ».Elle a par ailleurs ajouté que  » l’Agenda 2030 reconnaît le rôle de la culture en tant que vecteur de développement durable ayant un rôle transversal de la culture à travers l’ensemble du programme et des objectifs de développement durable (ODD) ».

Voir aussi

Banque Outarde

Une nouvelle banque est arrivée à Dakar : OUTARDE. Elle porte l’estampille du magnat Abdoulaye Diao, …