Accueil / SOCIETE / Dividende démographique : Les communicateurs traditionnels au cœur du processus

Dividende démographique : Les communicateurs traditionnels au cœur du processus

La Conférence régionale sur « partenariat pour la culture, la communication et le dividende démographique », s’est ouverte à Dakar. Organisée par le Ministère de la Culture du Sénégal et l’UNFPA. Elle vise à valoriser le rôle crucial des communicateurs traditionnels et des leaders de la chefferie traditionnelle dans la mise en œuvre de la Feuille de route de l’Union africaine pour la capture du Dividende démographique (DD).

 Le Réseau régional des Communicateurs traditionnels et des Chefs traditionnels participe activement la Conférence régionale sur « partenariat pour la culture, la communication et le dividende démographique ». Selon l’ancienne ministre de la réforme de la santé en Guinée, par ailleurs présidente du réseau des femmes parlementaires dans son pays, Docteur Maccari Traoré, les différents projets et programmes sont axés sur la santé et la sensibilisation, et non par la culture. «Nous nous sommes rendu compte que pendant des années, nous avons travaillé sur les mutilations génitales féminines, les violences basées sur le genre, en omettant la dimension culture qui est fortement ressentie par les populations. Car il ya un lien assez fort entre la culture et les populations en ce qui concernant le dividende démographique », dit-elle. A l’en croire, c’est une nouvelle conception importante et jusqu’ici, la culture n’était pas prise en compte et reste incontournable pour attendre les objectifs durables. « L’apport de la culture sur le dividende démographique est énorme car lorsqu’un griot parle en Afrique, on l’écoute. Nous avons l’exemple de El Hadj Mansour Mbaye au Sénégal, qui a côtoyé tous les Chefs d’Etat africains. C’est comme les chasseurs chez nous dans le règlement de  nos conflits sociaux. Sur cette liste, on peut y ajouter les forgerons qui veillent à la sécurité car ils sont installés à l’entrée des villages et ils font passer des messages important à la communauté », fait-elle savoir.

Pour Abdoul Aziz Mbaye, coordinateur du réseau des communicateurs traditionnels du Sénégal, le communicateur traditionnel jouit d’une légitimité dans sa société et peut apporter beaucoup de choses à sa communauté. « C’est la personne qui assiste à toutes les manifestations sociales, capable de pouvoir parler à sa communauté et transmettre des messages. Pour ce faire, il faut une formation nécessaire », laisse-t-il entendre. A son avis, pour la capture du dividende démographique, il faudrait d’abord miser sur l’importance de la planification familiale permettant aux pères de famille d’économiser certaines dépenses pour garantir la santé de leurs enfants et leur permettre de bénéficier d’une formation en les sensibilisant sur la planification familiale avec des considérations qui ne sont pas toujours objectives. « Il faut parler de la santé de la femme car nous avons des réalités culturelles négatives comme les violences basées sur le genre qu’il faut bannir de notre société. Scolariser les filles, c’est bien, mais les maintenir à l’école est encore mieux », dit M. Mbaye.

D’après le coordinateur du réseau des communicateurs traditionnels du Sénégal, la mise à disposition des services de base pour la santé va leur permettre de garantir leur bien-être en prévenant les grossesses précoces à l’école, surtout dans la zone sud où le niveau est alarmant. « C’est fort de ce constat que les communicateurs traditionnels se sont engagés à travailler pour permettre aux populations de comprendre les aspects positifs du dividende démographique. Nous ne pouvons pas y arriver sans une synergie d’actions des journalistes, des communicateurs traditionnels, des jeunes, entre autres. Nous comptons aussi faire le plaidoyer au niveau des foyers religieux », conclut-il.

Ngoya NDIAYE

À voir aussi

Cité Tawfekh: Un père de famille relogé par Macky

« Wakhal Président khamnaniou fimou gnou dieulé » («dîtes au président que nous sommes conscients qu’il nous …

Détournement de mineure : Malick et Pape Gorgui à la barre à cause d’une fille de 17 ans

Les amis Malick et Gorgui sont de beaux de draps. Ils ont comparu, hier, à …