Accueil / ACTUALITES / Divorce à l’amiable : 24 millions par an, c’est le montant que Youssou Ndour devra payer à Mamy Camara

Divorce à l’amiable : 24 millions par an, c’est le montant que Youssou Ndour devra payer à Mamy Camara

Pour divorcer à l’amiable d’avec Mamy CAMARA, après 17 ans de vie commune soutenue, adulée et envié, Youssou Ndour n’a finalement trimé que pendant un mois devant le juge. Par consentement mutuel, leur séparation va coûter 2 millions Cfa par mois au chanteur. Pour la santé des enfants et de leur maman, leur scolarité, les charges, d’eau d’électricité et de téléphone… Mais Mamy devra quitter le domicile conjugal de Fann-Résidence pour être relogée par Youssou Ndour. C’est là le prix à payer. C’est aussi l’aboutissement d’un long processus de plus d’un an, passé par une séparation de corps avant le déluge. Le dénouement plutôt.

Sources : Nettali et Week-end
You à réalisé son rêve : un divorce sans aspérités. Finalement, le juge ne scellera pas, de sa main froide, le sort du couple sénégalais qui tient le haut du panier au Guinness de la médiatisation. Sous l’oeil d’apothicaire de leurs avocats, Me Ousmane Sèye pour Youssou Ndour, Mes Aïssata Tall Sall et Moustapha Diop pour Mamy Camara, monsieur le juge validera, juste, le procès verbal du deal : un divorce à l’amiable qui « oblige » You à verser chaque mois deux millions Cfa de pension alimentaire à son ex-épouse.

Entre l’artiste et au talent pur et la beauté sans artifice, c’est le clap final d’un feuilleton de famille pré-hivernal, sorte de poule aux œufs d’or des médiats locaux. Car entre You et sa « discrète » Mamy les morceaux n’auront jamais recollé les mille et une nuits, l’entregent des « facilitateurs », les nuits blanches à questionner l’oreiller n’auront pas joué à la faveur de la réconciliation. Le divorce a finalement été consommé. Sans l’insolite, le merveilleux et le sublime du conte : le processus aura été long, usé les stratégies et les procédures et entaché par les dégâts de la rumeur.


À voir aussi

Exploitation sexuelle en milieu scolaire: Sexe contre bonnes notes

Human Rights Watch a présenté, hier à Dakar, son rapport «Ce n’est pas normal : …

Contrat d’affermage: La Sde zappée, Suez retenu

L’État du Sénégal a décidé de renouveler le contrat d’affermage relatif à la gestion de …