Accueil / POLITIQUE / Djiby Nalla Sy, conseiller départemental de Matam « Nous devons aller dans la même direction que nos chefs religieux pour que Wade et Macky se retrouvent »

Djiby Nalla Sy, conseiller départemental de Matam « Nous devons aller dans la même direction que nos chefs religieux pour que Wade et Macky se retrouvent »

Conseiller départemental de Matam, Djiby Nalla Sy a lancé un appel aux populations d’œuvrer dans le même sens que nos chefs religieux afin que les retrouvailles entre le Président Sall et son prédécesseur, Me Abdoulaye Wade, soient une réalité. Selon lui, cette entente permettra à l’actuel chef de l’Etat de dérouler correctement son programme.

Les retrouvailles entre le Président Sall et son prédécesseur, Me Abdoulaye Wade, tiennent à cœur à nos chefs religieux. L’on se rappelle de la dernière sortie d’El Hadji Mansour Mbaye dans laquelle il disait que l’une des dernières volontés d’Al Amine, a été que ces deux hommes se retrouvent pour l’intérêt du pays. Et lors du dernier Magal de Touba, le Khalife général des Mourides, Serigne Sidy Makhtar Mbacké, a également béni ces retrouvailles. Suffisant pour Djiby Nalla Sy, conseiller départemental de Matam, de lancer un appel à tous les Sénégalais d’abonder dans le même sens que nos chefs religieux afin que ces retrouvailles deviennent une réalité. « Les partisans du président Macky Sall devraient savoir qu’ils ne grandissent pas le Président en s’attaquant à son prédécesseur. Vice versa, les alliés de l’ancien chef d’État n’améliorent pas Maître Wade en attaquant aussi son successeur », a-t-il déclaré. Avant de poursuivre : « je rêve des tableaux où sont gravées les photos des 4 présidents du Sénégal  (Senghor, Diouf, Wade et Sall) et que ces tableaux soient accrochés partout (boulevards, établissements scolaires, places publiques, etc.) ».

Selon lui, ces deux hommes doivent s’entendre pour permettre au Président Sall de dérouler correctement son programme. « Comme l’avait déjà dit l’actuel Khalife général des Tidjanes, le Président Sall doit éviter de se faire des ennemis utilement. On sait aussi que le Président Wade, durant son magistère, s’il a pu travailler correctement, c’est parce qu’il était en bons termes avec le Président Diouf. Donc, pourquoi pas Macky aussi, déroulant son programme, soit en bonne attente avec Abdoulaye Wade », a-t-il martelé. Justifiant sa sortie, Djiby Nalla Sy a soutenu que quand on regarde le cursus politique de Macky Sall, on se rend compte que c’est un disciple de Me Wade. A l’en croire, Abdoulaye Wade est non seulement son maître, mais il est aussi son père. Par ailleurs, il conclut que c’est normal que quand on parle d’union entre Wade et Macky, qui constituent deux grandes franges de la société sénégalaise, que d’autres s’agitent pour torpiller cette entente. Mais, dit-il, c’est là aussi la capacité de nos grands dirigeants de dépasser ces événements.

Cheikh Moussa SARR

À voir aussi

El hadji Hamidou Kasse, ministre charge de communication de la présidence- «Le problème de Khalifa Sall ne peut pas être à l’rdre du jour d’un dialogue politique»

L’Opposition se met en marge de l’esprit de dialogue, en posant comme préalable à sa …

Session ordinaire de la ville de Thiès- Rewmi bloque Talla Sylla

La session ordinaire du conseil de ville de Thiès convoquée hier par le Maire Talla …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *