Accueil / POLITIQUE / Doléance des centrales syndicales Macky ordonne la tenue d’une revue interministérielle en février

Doléance des centrales syndicales Macky ordonne la tenue d’une revue interministérielle en février

Les  doléances  des  centrales  syndicales, l’éducation, la campagne de commercialisation agricole, sont entre autres les questions évoquées lors du Conseil des ministres  tenu hier au palais de la République.

Le Président de la République, Macky Sall, a invité le Premier ministre, Mahammed Boun Abdallah Dionne à tenir, dans la première quinzaine du mois de février 2018, une revue interministérielle des cahiers de doléances des centrales syndicales déposés en 2017 et à lui faire parvenir, dans les meilleurs délais, un rapport exhaustif sur l’état de leur prise en charge. Cette mesure a été prise hier au Palais de la République lors du conseil des ministres. En effet, il a apprécié la prise en charge proactive et pragmatique des doléances des centrales syndicales par les différents départements ministériels.

Revenant sur la consolidation du dialogue social dans le secteur de l’éducation, le Chef de l’Etat a salué la tenue du Conseil interministériel d’évaluation des engagements vis-à-vis des syndicats d’enseignants.  Ainsi  le Pr. Sall a exhorté le gouvernement, les acteurs de l’Education, à poursuivre les concertations régulières, de même que le dialogue social permanent, en vue d’asseoir un consensus durable, nécessaire au bon déroulement de l’année scolaire. En effet, au regard du caractère stratégique de l’Education, le Chef de l’Etat a  réitéré son engagement déterminé à assurer, aux élèves et à leurs enseignants, des conditions adéquates d’études et d’exercice, selon les capacités financières disponibles de l’Etat. « Cette option fondamentale, saluée par les partenaires du Sénégal, consolide la confiance de la communauté internationale en notre pays qui accueille le 02 février prochain, la 3éme Conférence sur la reconstitution des Fonds du Partenariat Mondial pour l’Education », note le communiqué. Et d’ajouter que cette grande rencontre internationale, co-parrainée par le Sénégal et la France, verra la participation de plusieurs hautes personnalités dont le Président Emmanuel Macron qui effectuera, en même temps, une visite officielle au Sénégal.

S’agissant de la campagne de commercialisation agricole, le Chef de l’Etat  a rappelé au gouvernement l’importance primordiale qu’il accorde au déroulement optimal de la campagne, à la satisfaction des producteurs et de l’ensemble des acteurs publics et privés concernés. De ce fait  il a également invité le PM  à renforcer ce cadre. Terminant sa communication  sur son agenda diplomatique, précise le communiqué,  ce dernier a informé le conseil de sa participation, du 26 au 29 janvier 2018, à Addis Abeba, au 30ème Sommet de l’Union africaine. Dans ce cadre, il présidera notamment la Réunion du Comité d’Orientation du NEPAD et celle consacrée au lancement du Comité des pays (C10) sur la promotion de l’éducation, de la science et de la technologie en Afrique.

Zachari BADJI

À voir aussi

Présidentielle 2019 : Hadjibou Soumaré est le plan B de Wade

Me Abdoulaye Wade aurait un plan B en cas d’invalidation de la candidature de son …

Ce que dit ce sondage sur Macky

Un sondage a été réalisé du 16 avril au 23 avril 2018 sur tout le …