Accueil / ACTUALITES / DOMAINES PRIORITAIRES DE L’ETAT- L’ONU VA ENCORE AIDER LE SÉNÉGAL

DOMAINES PRIORITAIRES DE L’ETAT- L’ONU VA ENCORE AIDER LE SÉNÉGAL

Les institutions spécialisées de l’ONU vont continuer à soutenir le Sénégal dans « les domaines prioritaires de coopération », dont la protection sociale, la santé et l’éducation, a assuré vendredi leur coordonnatrice, Fatou Bintou Djibo, représentante à Dakar du Fonds des Nations unies pour la population (PNUD).

« Le système des Nations unies poursuivra son appui dans les domaines prioritaires de coopération, notamment la lutte contre la pauvreté, la protection sociale, le développement durable, l’éducation, la santé et la promotion du genre, qui sont tous liés à la réalisation des Objectifs de développement durable », a-t-elle dit.

Mme Djibo intervenait au lancement du « processus d’élaboration de la stratégie nationale de suivi des ODD au Sénégal ».

« En ce qui concerne le système des Nations unies, le plan d’action 2017-2018, qui consacre le prolongement du Plan-cadre des Nations unies pour l’assistance au développement (PNUAD) 2012-2016, veillera à l’alignement aux priorités du Plan Sénégal émergent (PSE), ainsi qu’à l’intégration des ODD aux politiques et stratégies sectorielles », a-t-elle promis aux autorités sénégalaises, en présence du ministre de l’Economie, des Finances et du Plan, Amadou Ba.

Selon la représentante du PNUD au Sénégal, le suivi de la politique visant à atteindre les ODD va intégrer « l’appui au système statistique national » sénégalais.

Pour y arriver, un « programme conjoint » sera mis en œuvre, « à partir de cette année », par le gouvernement du Sénégal et les institutions spécialisées de l’ONU, a indiqué Fatou Bintou Djibo.

Elle estime que la « stratégie nationale de suivi des ODD » doit servir de « cadre d’impulsion de la transformation de l’économie sénégalaise ».

La représentante du PNUD a salué « les perspectives prometteuses » de l’économie sénégalaise qui, selon elle, a entamé une politique « de croissance soutenue depuis trois ans ».

À voir aussi

AFFAIRE KHALIFA SALL Et si les hâbleurs de l’APR et les bavards de la Tanorie se taisaient ?

Les hâbleurs de l’APR et les bavards du PS de la Tanorie, ont commencé avec …