ACTUALITE

Dommages collatéraux de la visite de Macky à Fatick L’Apr file vers l’implosion

  • Date: 24 juillet 2015

 Principal responsable Apr à Fatick, Oumar Diouf en veut terriblement au ministre de la culture et de la communication. L’ancien président de la communauté rurale de Niakhar, chef de file de Vision 2007 et chargé des élections de l’Apr à Fatick, impute à Mbagnick Ndiaye, la responsabilité de la transhumance des leurs vers Rewmi, ainsi que la démobilisation des troupes notée lors de la visite du Président Sall.

 La coordination départementale Apr de Fatick est au bord de l’implosion. Oumar Diouf, membre fondateur du parti présidentiel, a tapé sur la table, pour demander à Macky Sall de revoir son staff politique dans une région où il a toujours été majoritaire, mais que le cabinet qu’il a choisi n’arrive pas à traduire en réalité sur le terrain. Pour l’ancien président de la communauté rurale de Niakhar, Mbagnick Ndiaye ne fait rien pour aider Macky Sall dans la région. M. Diouf en veut pour preuve la dernière visite du chef de l’Etat dans son fief. «La mobilisation n’a pas été au rendez-vous», confirme-t-il, pour s’en désoler, expliquant cette désillusion par «la mauvaise distribution qui a été faite des moyens débloqués par Macky Sall». «Une bonne partie de ces moyens a été remise à des maires non représentatifs. Pis, des politiciens de Fatick qui ne sont pas de l’Apr ont reçu leur part des moyens», suffoque-t-il. Il révèle que le maire de Diawlé, responsable de Bokk Guis Guiss, a été gratifié de moyens pour l’accueil du président. En tout cas, sur cette visite qui fait encore couler de la salive, après les dissensions par militants interposés, entre le docteur Cheikh Kanté et le maire Mactar Ba, c’est le ministre Mbagnick Ndiaye qui est la cible de contestation d’un responsable qui lui a toujours été proche. A quelques encablures de la prochaine présidentielle, l’Apr Fatick risque d’aller vers l’impasse, alors que l’opposition est en train d’intensifier ses actions contre le régime en place. Au moment où Idrissa Seck réussit à pêcher dans les eaux marron, les partisans du Président Sall s’y crêpent le chignon. Sitor Ndour qui a tourné casaque récemment, conserve son mouvement politique Elan et réclame un remaniement pour la mise en place d’un gouvernement politique, tout en tirant sur Mbagnick Ndiaye. Pour Oumar Diouf, Macky a délaissé beaucoup de ses partisans des années de braises, au profit de situationnistes sans base politique. Le responsable apériste d’ajouter que même si Fatick n’a pas un poids électoral d’envergure, comparé aux autres, leur parti y a gagné les élections, avec un score de 80%. A ses yeux, un tel électorat ne doit pas être négligé.

Fallou Diop

Comments are closed.

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15