don kits scolaire

Don de kits scolaires : La mairie de Linguère au chevet de 173 potaches démunis

Dans le seul souci de lutter contre la pauvreté, les inégalités et les déperditions scolaires, le conseil municipal de  Linguère  a remis des lots importants de kits  scolaires à 173 potaches  des classes du cours d’initiation jusqu’au cours moyen.

La cérémonie de remise de kits scolaires a été présidée par  le ministre de l’Industrie et des Mines, par ailleurs maire de Linguère Aly Ngouille Ndiaye, qui avait à ses côtés l’Inspecteur de l’éducation et de la formation Madieng Fall, le préfet Mamadou Bachir Ndao et Me Doudou Ndoye. Au nom des parents d’élèves bénéficiaires, Momar Teinde Ndiaye a exprimé toute sa satisfaction du don précieux offert  par  la municipalité. Il a rendu un vibrant hommage à l’équipe municipale qui a conjugué tous ses efforts pour venir à la rescousse des élèves les plus méritants et les directeurs en retraite de Linguère.
Pour  la première adjointe au maire de Linguère qui a offert les 173 kits scolaires, Tabara Mar, « ce don va soulager certains parents démunis, confrontés à d’énormes difficultés pour faire face aux nombreuses charges relatives à la scolarité de leurs enfants ». Elle a souligné que le conseil municipal s’est engagé à accompagner les autorités éducatives pour l’émergence de l’éducation dans toute la commune de Linguère. Selon le président du Codec (collectif des directeurs) et chargé de la commission éducation du conseil municipal Aly Ndiaye, « c’est la première édition de la fête de l’excellence organisée par la commune de Linguère. Le conseil municipal, dans une de ses délibérations, avait demandé à la commission éducation de mettre dans son agenda la fête de l’excellence, afin de primer les meilleurs élèves de la commune, mais également d’honorer les directeurs à la retraite ». Pour mieux faire, le conseil municipal, ajoute-t-il, envisage de primer les écoles qui auront des résultats escomptés aux examens, c’est-à-dire plus  de 75 % au CFee.
Monté au créneau, le maire Aly Ngouille Ndiaye a souligné que « l’éducation est une compétence qui est transférée et, depuis notre avènement à la tête de la mairie, nous ne cessons d’organiser des choses dans ce secteur. Depuis l’année dernière, nous avons fait des investissements, du désherbage pour redorer le blason de l’école à Linguère ». Et le maire de souligner : « Chaque année, nous avons décidé d’organiser une fête de l’excellence où nous allons primer les élèves qui se sont les mieux distingués et comportés durant l’année écoulée ». Pour l’édile de Linguère, « c’est aujourd’hui l’occasion de fêter 173 élèves dont 103 filles. Cela va stimuler les autres pour qu’ils fassent partie de ce lot l’année prochaine ».
Se prononçant sur les attaques terroristes au Mali, le ministre a demandé  à tout Sénégalais d’être plus vigilants. « Nous appelons les populations à la vigilance dans notre  environnement, avec nos voisins, ceux que nous fréquentons et ceux qui nous fréquentent. On ne peut pas mettre partout des hommes de tenue pour surveiller les populations. Vous n’ignorez pas qu’au Mali les attaques terroristes se sont passées dans l’hôtel le plus sûr de Bamako », dit-il.

Le soleil

Voir aussi

barthelemy dias

Barthelemy Dias octroie des bourses aux étudiants de sa commune

L’éducation et la formation font des préoccupations majeures du maire de Sacré Coeur. En effet, …