lamine-diack (1)

DOPAGE ET CORRUPTION A L’IAAF Habib Cissé, conseiller juridique de Lamine Diack en détention provisoire

Les choses bougent dans le dossier de dopage et de corruption à l’Iaaf. Habib Cissé, l’ex-conseiller de l’ancien patron de l’athlétisme mondial Lamine Diack, a été placé en détention provisoire dans l’enquête française sur des soupçons de corruption sur fond de dopage d’athlètes russes, selon les média français.

 Officiellement conseiller juridique du président de l’IAAF (Fédération internationale d’athlétisme), Habib Cissé, 41 ans, avait été mis en examen pour corruption début novembre 2015. Tout comme lui, Lamine Diack a été mis en examen, en début novembre 2015 et interdit de sortir du territoire français depuis lors. Il est accusé de corruption passive et de blanchiment aggravé. Il aurait touché de l’argent de la part de la fédération d’athlétisme russe. La 3ème mise en examen en France, concerne le médecin français Gabriel Dollé, chargé jusqu’à la fin 2014 de la lutte antidopage au sein de l’IAAF. Cette incarcération d’Habib Cissé est la première dans ce dossier. Les juges d’instruction ont saisi le juge des libertés et de la détention qui a ordonné la semaine dernière son placement en détention provisoire. Sollicité, le parquet national financier, qui avait ouvert l’information judiciaire, s’est refusé à tout commentaire. Les avocats de Cissé, eux, n’en reviennent pas, et entendent attaquer la décision. «Cette décision est invraisemblable et injustifiée», ont réagi les avocats d’Habib Cissé, Me Louis-Marie de Roux et Cédric Labrousse. Ils ont fait appel devant la chambre de l’instruction. Les avocats n’ont fait aucun autre commentaire sur les motifs qui ont poussé la justice à ordonner cette incarcération.

Georges Emmanuel Ndiaye

Voir aussi

arbitre-sngalais

CAN 2017 Malang Diédhiou, Djibril Camara et El Hadj Malick Samba sélectionnés

L’arbitre central Malang Diédhiou et ses assistants habituels, Djibril Camara et El Hadj Malick Samba, …