People

Dos au mur, Amber Heard change de stratégie pour contrer Johnny Depp

  • Date : 14 juin 2016

Le site TMZ révèle ce mardi 14 juin que la comédienne Amber Heard a décidé de retirer la demande de pension alimentaire temporaire déposée à l’encontre de Johnny Depp. Son objectif : ne pas passer pour une femme vénale et recentrer le débat sur les violences présumées dont elle aurait été victime.

 

Depuis quelques jours, l’affaire du divorce d’Amber Heard et Johnny Depp fait la Une de l’actualité people. Il faut dire que la comédienne accuse l’ancien sex-symbol de violences conjugales. Toutefois, ces derniers jours, l’image de la jeune femme s’est quelque peu troublée… En effet, on a appris qu’Amber Heard avait elle-même été violente envers son ancienne compagne Tasya van Reed, de quoi remettre quelque peu en cause ses déclarations. D’autant que dans la foulée, Amber Heard demandait à Johnny Depp une pension alimentaire complètement extravagante. Une stratégie hasardeuse qui a valu de nombreuses critiques à l’actrice.

 Amber recentre le débat sur les accusations de violence

« C’est utilisé contre moi pour distraire le public du vrai problème que sont les violences conju­gales » a ainsi expliqué la comédienne dans le dossier déposé à la justice par ses avocats. Toutefois, consciente de son erreur et craignant de voir son statut de présumée victime s’effondrer, Amber Heard vient de changer son fusil d’épaule. En effet, la comédienne de 30 ans vient de retirer sa demande de pension alimentaire temporaire qui devait être étudiée vendredi prochain. Le but ? Ne pas passer pour une femme vénale et montrer au public qu’elle n’a pas accusé Johnny Depp de violences conjugales dans une optique pécuniaire.

En retirant cette demande de pension, elle veut donc recentrer le débat sur les accusations de violences conjugales. Néanmoins, une fois celles-ci jugées, elle se réserve le droit de réitérer sa demande de pension alimentaire à Johnny Depp. Affaire à suivre donc.

 

Les Plus Populaire
Title
Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15