téléchargement

DOUBLE NATIONALITE Macky étrille Wade mais oublie son propre cas

L’apériste en chef qui s’est prononcé sur la double nationalité de nos présidents à enfoncer son prédécesseur Me Wade. Sauf qu’il semble oublier que, lui aussi, est accusé à tort ou à raison d’avoir la double nationalité américaine et française.

Le président Sall a apporté son grain de sel dans le débat sur la nationalité des présidents et présidentiables sénégalais suite à une proposition avortée de Benoit Sambou, qui voudrait que tout candidat à la double nationalité renonce à celle qui n’est pas sénégalaise, au moins 5 ans avant la présidentielle. Selon le journal de Madiambal Diagne, qui rapportait les propos du président Sall, son prédécesseur Abdoulaye Wade, a toujours gardé sa nationalité française.

C’est d’ailleurs, ajoute le président de la République, en tant que citoyen français qu’il réside en ce moment en France. Par contre pour Abdou Diouf, Macky Sall a confié à ses alliés de BBY que l’ancien président socialiste n’a jamais renoncé à sa nationalité sénégalaise. Et pour le prouver, poursuit le président de l’Apr, l’ancien secrétaire général de l’Oif lui a envoyé tous les documents utiles à ce propos. Mais on aimerait bien savoir qu’en est-il de son cas.

En effet, Macky Sall est accusé à tort ou à raison d’avoir la double nationalité. Tout récemment, l’ancien ministre libérale Farba Senghor révélait que Macky Sall a été français, mais aurait acquis la nationalité américaine et acheté une propriété à Houston. ‘’Nous n’avons aucune preuve qu’il a renoncé à cette nationalité au moment où il se présentait à l’élection présidentielle en 2012. Macky Sall n’est pas capable de prouver une nationalité exclusivement sénégalaise’’, dixit Farba Senghor. D’autres Sénégalais fort nombreux dans le gouvernement et ailleurs sont restés français, démontre Farba Senghor dans un document dont nous détenons copie.

Auparavant Me Abdoulaye Wade, accusé par le régime Apr d’avoir la double nationalité, avait démenti une telle information. Au micro de nos confrères de Walf Fm, au lendemain de la publication des résultats provisoires du référendum du dimanche 20 mars, l’ancien président de la République invitait les Sénégalais à demander à l’actuel chef de l’Etat s’il n’a pas les nationalités américaine et française. Cette accusation de Wade contre son successeur avait provoqué la suspicion au sein de la classe politique et de la société civile. Amnesty International exigeait que toute la lumière soit faite sur cette affaire. Seydi Gassama est allé plus loin en réclamant la création d’une commission d’enquête parlementaire. Car selon Gassama « si quelqu’un comme Me Abdoulaye Wade, ancien président de la République, fait une révélation de cette nature en disant que l’actuel chef de l’Etat  a les nationalités française et américaine, je crois qu’il est de l’obligation de l’Assemblée nationale de faire la lumière sur cette affaire».

En tout cas, si Macky blanchit Abdou Diouf, Farba Senghor, quant à lui, le ‘’salit’’, lui, Diouf et Senghor en référant à un document de Wade sur ‘’la nationalité des Présidents du Sénégal’ consacré à la nationalité de ces derniers suscités. “Dans ce document, il est écrit ceci : ‘Senghor, né sujet français à Joal, a acquis la nationalité française par la suite. Il n’a jamais perdu la nationalité française, même lorsqu’il était Président du Sénégal et même après. Abdou Diouf, né à Louga, il était sujet français, mais a acquis, par la suite, la nationalité française. À notre connaissance, il ne l’a jamais perdue. Abdoulaye Wade, né officiellement à Saint Louis, il a été français par la loi comme tous les natifs des quatre Communes…, des cinq comptoirs de l’Inde. Recruté comme assistant à la faculté de Droit et des sciences économiques d’Assas-Panthéon, deux ans durant, il renonça à la nationalité française et se présenta à l’agrégation à titre étranger : 23 français admis, 2 admis à titre étranger : Diarassouba et Wade. Wade n’était pas classé avec les Français, il est sorti numéro 2 de sa catégorie. Pour Wade, il est resté sénégalais et ne s’en est jamais départi’’, note Farba Senghor.

Mouhamadou BA

Voir aussi

Macky-Sall-foule-660x330

REELECTION DE MACKY EN 2019 ‘’Macky Mo Niou Nior’’ à l’assaut des poches de résistance à Touba

Pour faire basculer Touba qui tient tête à l’Apr, ‘’Macky Mo Niou Nior/Horizon 2019’’ (2 MN), …

4 comments

  1. LE CAS NAFI ET SONKO MOY WAXDJI DEH

  2. Dire que Diouf a garde sa nationalite Senegalais ne prouve pas qu’il n’a pas aussi garde sa nationalite Franacaise. Nous voulons savoir si Diouf a garde sa nationalite Francaise lorsqu’il etait President du Senegal. Macky accuse Wade d’avoir deux nationalites lorsqu’il etait President, mais dit que Diouf n’a pas renonce a sa nationalite Senegalaise. Ce que nous voulons savoir est que si Diouf avait les deux nationalites pendant qu’il etait President. C’est cela la question. Ne pas renoncer a la nationalite Senegalaise ne veut pas dire qu’on a renonce a celle Francaise dans la mesure ou Diouf ne s’est pas presente comme candidat en France mais au Senegal. Donc ne renoncera pas a la nationalite Senegalaise pour garder celle Francaise. Dioug a-t-il renonce a sa nationalite Francais ou pas lorsqu’il etait president au Senegal? Wade comme Diouf n’a aussi jamais renonce a sa nationalite Senegalais a ce que nous sachions tous.

  3. LE débat n est pas évolutif.

  4. C’est de la diversion, restons sur le Cas Nafi et Sonko